Chengriha

SAÏD CHANEGRIHA SUR LA SITUATION D’INSTABILITÉ DANS LA RÉGION : «La terre d’Algérie demeurera à jamais préservée »

Le chef de l’Armée s’exprimait ainsi au premier jour de sa visite dans la 6e Région militaire à Tamanrasset, dans le cadre du suivi de l’état d’avancement de l’exécution du programme de préparation au combat pour l’année 2019-2020

Le général-major, Saïd Chanegriha, Chef d’état-major de l’Armée nationale populaire par intérim, et qui jouit pleinement des prérogatives du poste qu’il occupe, a assuré hier, lors d’une visite de travail et d’inspection en 6e Région militaire à Tamanrasset, dans le sud du pays, que «le phénomène d’instabilité que vit notre voisinage proche et lointain ne représentera aucun danger sur notre territoire national» car, a-t-il ajouté, «la terre d’Algérie demeurera à jamais préservée, grâce à ses enfants mobilisés sur chaque parcelle de son territoire».
Le chef de l’Armée s’exprimait ainsi au premier jour de sa visite dans cette région, dans le cadre du suivi de l’état d’avancement de l’exécution du programme de préparation au combat pour l’année 2019-2020, à travers l’ensemble des unités de l’ANP au niveau des différentes Régions militaires.
Dans ce cadre, le successeur du défunt Ahmed Gaïd Salah, décédé le 23 décembre dernier d’un arrêt cardiaque, a réitéré la détermination de l’Institution militaire à «poursuive la consolidation des potentiels du Corps de bataille de l’Armée nationale populaire et à assurer les conditions nécessaires de rehaussement de sa disponibilité, à même de garantir l’amélioration des aptitudes opérationnelles et combatives de toutes ses formations et composantes et ce, au service de l’intérêt de l’Algérie, et en consolidation de la volonté de ses valeureux enfants, déterminés à faire face à toute menace, quelle que soit sa nature ou son origine, et attachés à l’unité, à la souveraineté, à l’indépendance, à la sécurité et à la stabilité du pays».
Pour réaliser les objectifs escomptés de l’état-major de l’ANP, Saïd Chanegriha a lancé un appel au niveau de l’ensemble du territoire de la 6e Région militaire, notamment les zones frontalières, à ne ménager aucun effort, de jour comme de nuit, afin de faire face et mettre en échec toute tentative, susceptible de porter atteinte à l’unité territoriale de notre pays, ou à sa souveraineté nationale.
B. O.