razzie-awards

Razzie Awards : Batman v Superman favori pour le pire film de l’année

Les seules catégories où le film brille par son absence est pire actrice et pire actrice secondaire. Sans doute parce que Wonder Woman, interprétée par Gal Gadot, était le seul atout de «Batman v Superman».
La confrontation entre les deux héros de DC a le potentiel de décrocher sept nominations aux anti-Oscars, les Razzie Awards, qui désignent ce qui s’est fait de plus mauvais à Hollywood. Batman v Superman est suivi de près par Suicide Squad, Divergent et Assassin’s creed.
Il y a des tapis rouge que l’on se passerait bien de fouler. Inventés en 1981, les Golden Rasberry awards, alias les Razzie, récompensent ce qui se fait de pire chaque année à Hollywood. Et pour 2016, le vainqueur sera probablement Batman v Superman: L’aube de la justice, la confrontation terne et décousue entre les deux superhéros de DC sous l’égide de Zack Snyder.
D’après la liste de présélection des Razzie qui a fuité sur le web ce week-end, le film d’action de Zack Snyder est éligible à sept nominations: le pire remake, prequel, sequel ou plagiat, le pire film le pire scénario, les pires acteurs secondaires, le pire réalisateur et le pire acteur pour Ben Affleck. Un quasi grand chelem, les seules catégories où le film brille par son absence est pire actrice et pire actrice secondaire. Sans doute parce que Wonder Woman, interprétée par Gal Gadot, était le seul atout de ce Batman v Superman. Les justiciers sont suivis de près par leurs ennemis de Suicide Squad et les héros adolescents de Divergentdont le troisième volet récolte six pré-citations, notamment pour ses actrices Octavia Spencer, Shailene Woodley et Naomi Watts qui, dans de meilleurs jours, ont eu l’honneur d’être nommées aux Oscars.

Les nominations définitives dévoilées le 23 janvier
Sortis à la fin de l’année, l’adaptation du jeu vidéo Assassin’s Creedet le mélo Beauté cachée avec Will Smith ne sont pas en reste avec cinq nominations potentielles. Si pour le premier Marion Cotillard, nommée également pour le drame historique Alliés, et Justin Kurzel risquent le bonnet d’âne, Michael Fassbender a échappé à l’infamie. Une place vacante occupée par Brad Pitt dans le collimateur pour Alliés de Robert Zemeckis.
Les membres des Razzie, des cinéphiles prêts à débourser une quarantaine de dollars, sont appelés à voter pour déterminer les cinq pires performances dans chaque catégorie. Les nominations définitives seront dévoilées la veille des Oscars, le 23 janvier et les lauréats de ces 37e «Framboise d’or» annoncés le 25 février. La plupart des vainqueurs ne prennent pas la peine de venir, même si Sandra Bullock et Halle Berry avaient fait sensation en allant chercher en personne leur trophée, discours en prime. Mais que les malheureux élus des Razzie se consolent, il existe depuis 2014 une catégorie positive qui récompense les meilleures résurrections de carrière. On ignore qui sera le récipiendaire cette année, mais il succédera à Ben Affleck et Sylvester Stallone.