Quand Belkabla est comparé à Marquinhos

S’il y un joueur qui est en train de s’illustrer en sélection olympique algérienne, c’est bien le meneur de jeu de Tours FC, en l’occurrence, Haris Belkable. Ce dernier, et même s’il s’agit pour lui de sa première expérience avec les Verts, s’est vite fondé dans le groupe.
Du côté de son équipe française de Ligue deux l’on est déjà fier de lui. Son entraîneur ne s’est guère montré ‘’égoïste’’ en le laissant à la disposition des Verts pour disputer les JO. Pourtant, il s’agit pour lui d’un élément clé dans son effectif, allant jusqu’à le comparer au joueur brésilien du PSG, en l’occurrence Marquinhos qui, lui, n’a pas été autorisé par le champion de France sortant de participer aux JO avec la sélection de son pays.«C’est notre Marquinhos ! Sauf que contrairement au PSG, le TFC n’a pas essayé de faire barrage à sa sélection avec son équipe nationale. Pour un jeune joueur comme lui, c’est une fierté de porter le maillot de l’Algérie aux Jeux Olympiques. Le positif, c’est qu’il s’entraîne et joue, il devrait revenir à Tours en forme. », a déclaré Fabien Mercadal au sujet de son joueur algérien.Le 29 juillet prochain, date fixée pour le coup d’envoi de la Ligue deux française, Tours ouvrira sa saison de Ligue 2 avec la réception de l’AC Ajaccio. En attendant, les hommes de Mercadal peaufinent leur préparation. Ce week-end, ils ont obtenu le nul 0-0 contre Laval. Le nouveau coach tourangeau dresse un premier bilan de son arrivée à 10 jours du coup d’envoi du championnat. « A Dunkerque, j’ai façonné un groupe pendant quatre ans et quand je suis arrivé ici, j’étais un peu dans la tristesse de laisser ça derrière moi. J’avais aussi la crainte de ne pas avoir le même goût, de ne pas retrouver le même plaisir. Et bien je peux déjà dire que j’ai un groupe de joueurs exceptionnel qui me donne envie de travailler ici et d’effacer mes doutes de départ.» Concernant le mercato, le technicien avoue qu’il aimerait pouvoir garder le groupe tel qu’il est, avec quelques arrivées «supplémentaires». Surtout qu’en août, il sera privé d’un joueur clé : Belkebla, qui va disputer les JO de Rio.
Hakim S.