Conseil

PROBLEMES DANS LE SECTEUR DES TRANSPORTS AÉRIEN ET MARITIME DE MARCHANDISES : Le président Tebboune ordonne une enquête immédiate

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a présidé hier une réunion du Conseil des ministres, a planché sur le secteur hautement stratégique que constitue le transport maritime et aérien des marchandises. Après avoir fait constat des dérives enregistrées, le chef de l’Etat a ordonné une enquête immédiate pour faire la lumière sur les causes de ce qui s’apparente à une débandade caractérisée et derrière laquelle les responsables, quels qu’ils soient, de ces dérives seront sanctionnés.
Le président Tebboune, qui a évoqué une « dégradation de ce secteur stratégique », a appelé le gouvernement à mener des investigations poussées pour en connaitre les tenants et les aboutissants. Prenant conscience de la gravité des problèmes dont il a connaissance en tant que Premier magistrat du pays, le chef de l’Etat veut ainsi en finir avec l’ère du laisser-aller et de la gabegie qui ont noirci, des années durant, l’image de la gestion des affaires publiques caractérisant l’époque de la « Issaba ».
Pour ce qui est de ce secteur, le président a ordonné la fusion des deux sociétés nationales, CNAN-Med et CNAN-Nord, spécialisées dans le transport maritime dans une seule société. Comme il a appelé à reprendre la main sur ce secteur stratégique qui a bénéficié pourtant d’une feuille de route consistant à renforcer la flotte maritime nationale. Il a également instruit une réforme radicale structurelle du transport maritime de marchandises, à tous les niveaux, afin de réhabiliter ce secteur, et ce dans un délai d’un mois.
Egalement, le département des Transports est appelé à œuvrer, par tous les moyens possibles, pour un règlement de la situation des navires algériens, bloqués dans les ports internationaux, et ce en travaillant de concert avec les ambassadeurs algériens établis dans les pays concernés et les responsables du secteur des transports. Concernant le transport aérien, le président Tebboune a instruit une réforme globale d’Air Algérie, selon un schéma moderne bien défini suivant les standards internationaux. Aussi, il y a lieu de redynamiser le trafic aérien, dans les différents aéroports du pays, comme structures stratégiques capables de booster le secteur.
Enfin, pour ce qui est de l’achat de 15 nouveaux aéronefs pour la compagnie aérienne nationale, il a instruit le parachèvement du processus d’acquisition, dans les meilleurs délais, dans le cadre du renouvellement de la flotte aérienne algérienne. Sauf que, la décision devra être approuvée lors du prochain Conseil des ministres.
Farid G.