Hotel Golden Palace

MODERNISATION DES ÉTABLISSEMENTS HOTELIERS : 48 structures fin prêtes en 2022

«Quarante huit établissements hôteliers seront prêts pour renforcer le parc hôtelier en 2022, et ce dans le cadre du programme de réhabilitation des structures hôtelières», c’est ce qu’a affirmé, hier, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud.
S’exprimant, hier, en marge d’une rencontre sur le bilan des activités de l’année 2018 du groupe hôtellerie tourisme et thermalisme (HTT), tenue à l’hôtel El-Aurassi à Alger, le ministre a évoqué l’importance de la modernisation des établissements hôteliers, précisant ainsi que cette modernisation des structures hôtelières contribue au développement du tourisme, notamment le tourisme local.
Il a mis l’accent, par ailleurs, sur l’importance de l’adaptation du système de formation et l’introduction de la numérisation dans les établissements hôteliers et les adapter aux normes internationales en vigueur et de garantir des prestations de qualité. Benmessaoud a appelé, dans ce cadre, l’utilisation des nouvelles technologies de la communication dans le secteur, en mettant le numérique au cœur du défi.
D’autre part, le ministre a mis en avant, lors de sa déclaration à la presse, la nécessité de renforcer la promotion du tourisme dans le pays, rappelant, dans ce cadre, la grande stratégie mise par le secteur pour relancer encore et encore le tourisme en Algérie.
Benmessaoud a appelé, en même temps à l’encouragement de l’investissement dans le domaine touristique pour promouvoir le tourisme interne. Par ailleurs, le premier responsable du secteur a estimé que ce secteur est générateur de richesses et d’emplois. Pour sa part, Lazhar Bounafa, président- directeur général du groupe hôtellerie, tourisme et thermalisme (HTT), a affirmé, toutefois, que l’Algérie dispose d’un grand potentiel en matière de sources thermales : « Ces dernières sont reconnues mondialement.
Le tourisme international ne peut réussir sans le tourisme local, nous devons réaliser le tourisme local sud et le thermal : « L’Algérie dispose d’un potentiel très important en matière de sources thermales reconnues mondialement pour la qualité de leur eau et de leurs soins », a-t-il souligné.
Après avoir évoqué la formation du personnel activant dans le secteur, le même responsable a notamment mis en avant l’importance de développer le tourisme thermal en Algérie.
Mehdi Isikioune