Poisson

Mila : Production de près de 30 tonnes de poissons depuis le début de l’année

Une production de près de 30 tonnes de poissons d’eau douce a été pêchée dans la wilaya de Mila, dans le cadre de la pêche continentale, au cours du premier semestre de l’année 2019, a-t-on appris mardi auprès des services de la station locale de la pêche et des ressources halieutiques. À ce propos, Larbi Bekhouche, océanographe et cadre dans cette même station, a affirmé à l’APS que cette production a été réalisée au niveau du barrage de Béni-Haroun par 3 pêcheurs détenteurs de permis de pêche, indiquant que cette activité est également permise au niveau du bassin versant du barrage de Béni-Haroun, dans la commune de Oued-Athmania (sud de Mila). Les espèces de poissons pêchées au niveau de ce barrage sont le  »carassin », avec le pourcentage le plus élevé, suivi de la «carpe royale», du «barbot» et de la «carpe à grande bouche», à moindre proportion, a-t-il souligné, précisant que le barrage de Béni-Haroun renferme 6 espèces différentes de poissons, dont la «carpe argentée» et la «carpe ordinaire». Selon cette même source, la quantité de poissons produite durant le semestre dernier a été transférée vers les wilayas voisines de Mila, en les vendant à des grossistes de Constantine, Skikda et Sétif. Par ailleurs, une augmentation de la production de poissons a été enregistrée cette année, comparativement à la production de poisson durant la même période de l’année dernière, notamment à la faveur des opérations d’alevinage avec de nouvelles espèces de poissons, soulignant que les inscriptions sont ouvertes à ceux qui le souhaitent pour bénéficier de licences de pêche. Le projet de réalisation d’un centre de pêche continentale à Mila, dont les travaux sont en cours sur la berge du barrage de Beni Haroun, dans la région de «Ferdoua» (commune de Sidi Merouane), permettra de booster la pêche continentale et contribuer à organiser cette activité, a souligné la même source.