EN Algérie au CTN Belmadi

Malgré les défections déjà annoncées dans l’effectif des Verts : Belmadi a encore l’embarras du choix pour composer ses 23 joueurs pour la CAN

Les spéculations vont d’ores et déjà bon train dans les milieux footballistiques algériens au sujet de la liste des 23 joueurs qui vont défendre les couleurs nationales lors de la prochaine CAN en Egypte.
En effet, à quelques semaines de ce rendez-vous que les Verts vont commencer à préparer le 21 mai en cours, le sélectionneur national Djamel Belmadi, va essayer de prolonger le suspense pour s’assurer que certains cadres ne vont pas pouvoir assurer une participation de premier ordre.
à cet effet, la liste des joueurs pour le poste de gardien de but est pratiquement ficelée et dans laquelle le doute concernant la présence de Raïs M’bolhi a été levé. Le portier N.1 des Fennecs vient de reprendre l’entrainement avec son club saoudien Al Ittifak après une absence de près de deux mois pour cause de blessure, et devrait prendre part aux dernières rencontres du championnat.
à lui, on pourrait ajouter l’expérimenté Azeddine Doukha, ainsi qu’Oukidja le gardien qui vient de réussir la montée en Ligue 1 française avec Metz et qui a réussi une saison de premier ordre.
En défense, le retour de la charnière centrale, Benlamri et Tahrat soulage le coach, mais en même temps Abdellaoui vient de déclarer forfait, alors que Ghoulam n’est pas sûr de tenir sa place en raison de l’irrégularité de son niveau cette saison. Au milieu du terrain c’est le grand bazar pour le coach. Les blessures de Chita, Abeïd et Lekhal s’ajoutent à la méforme de Taïder et les déboires en club de Bentaleb, le sélectionneur national va certainement faire appel aux services de deux joueurs locaux, Benkhemassa et Boudaoui.
En attaque, l’Algérie sera présente à la CAN sans ses deux meilleurs buteurs en activité. Slimani et Soudani c’est 48 buts à eux deux. Benrahma, qui était pressenti pour être retenu, vient d’être empêché par une blessure qui lui fait rater son premier tournoi majeur en sélection. à voir le nombre de joueurs qui vont déclarer forfait pour la CAN ou qui l’ont déjà fait, cela n’arrange pas les affaires du sélectionneur. Cependant, Belmadi possède de nombreuses alternatives capables de combler n’importe quelle défection. Ainsi, pour le poste de gardien de but, il pourrait faire appel aux services de Malik Asselah, l’un des meilleurs à son poste et qui possède l’expérience pour avoir joué une CAN, et ce, dans le cas de l’impossibilité de voir M’bolhi récupérer complètement de sa blessure. En défense, Mandi, Atal, Bensebaïni et Farès sont des valeurs sûres et affichent une forme éblouissante. à ceux-là, on pourrait rajouter Benlamri, Halliche, Tahrat et même Zeffane.
H. S.