exposition d'artisanat

Alger : Exposition d’artisanat au Palais de la culture

Une exposition d’artisanat, qui se tient actuellement au Palais de la culture Moufdi-Zakaria, présente plusieurs œuvres d’art et d’artisanat réalisées par des artisans et artisanes, en y apportant une touche moderne afin de répondre aux exigences des clients.

Cette manifestation qui connaît la participation d’une trentaine d’artisans d’Alger et d’autres wilayas est l’occasion pour les clients et les visiteurs de découvrir un produit artisanal et artistique authentique et diversifié et d’acquérir des produits de décoration ou d’utilité quotidienne. Inaugurée jeudi soir à l’occasion du mois sacré de Ramadhan, l’exposition qui s’étalera jusqu’au 1er juin, sera une occasion pour les artisans de commercialiser et de vendre leurs produits de haute qualité et d’échanger les expériences, afin d’améliorer et de développer leur produit et contribuer ainsi au développement économique. Cette manifestation présente 11 spécialités artisanales dont le textile, la couture, les bijoux, la vaisselle en verre, en argile ou en bois, les tapis et la literie produite à partir de la laine et du cuir, outre la confection de plats et des gâteaux traditionnels. À cette occasion, une soirée artistique a été animée par des groupes des wilayas de Ghardaïa, Béchar et Tamanrasset qui ont interprété des chants religieux, à l’occasion du mois de Ramadhan. Dans ce cadre, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud qui a assisté à la soirée, au côté de la ministre de la Culture, Meriem Merdaci, a souligné la nécessité d’organiser de telles soirées artistiques, non seulement lors du mois de Ramadhan mais, durant les autres jours de l’année, car ces chants «envoutants et spirituels» représentent «l’authenticité du peuple algérien et son attachement à sa religion». Il a appelé également à «la nécessité de préserver l’artisanat, tout en améliorant la qualité et en soutenant la créativité, afin que le produit artisanal contribue au développement économique et à la création de postes d’emploi au profit des jeunes», insistant sur l’accompagnement des artisans en matière de formation. De son côté, la ministre de la Culture a plaidé pour «la conjugaison des efforts de tous les secteurs concernés pour la promotion et le développement de la qualité de l’artisanat, la préservation et la valorisation du patrimoine culturel et touristique algérien afin de promouvoir la destination Algérie». Dans une déclaration à l’APS, le directeur du Palais de la culture Moufdi-Zakaria, Azzedine Antri a affirmé que cette exposition, organisée chaque année par le Palais de la culture, constitue «une occasion importante en vue de promouvoir le produit artisanal, et ce pour la préservation de ce patrimoine authentique à même de contribuer à la création de postes d’emploi et au développement durable». Il a souligné, dans ce sens, la nécessité de «déployer davantage d’efforts pour la promotion de l’artisanat, et ce à travers l’ouverture d’espaces similaires, de manière permanente, au profit des artisans, pour leur permettre d’exprimer leurs préoccupations, les mettre en contact et chercher des solutions aux obstacles entravant la promotion et l’amélioration de la qualité du produit artisanal, notamment la disponibilité des matières premières».