Hadj

Les Hadjis appelés à accélérer le dépôt des dossiers de visa

Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a appelé l’ensemble des citoyens détenteurs de livrets de pèlerinage 2018 à accélérer le dépôt de leurs dossiers afin de compléter les procédures administratives relatives à l’obtention du visa, a indiqué dimanche un communiqué du ministère. En raison des «délais très courts» dédiés au dépôt des dossiers de demande de visa, «le ministère de l’Intérieur appelle l’ensemble des citoyens détenteurs du livret de pèlerinage 2018 a accélérer le dépôt de leur dossier sans le billet de voyage, ce-dernier sera joint ultérieurement au dossier après son acquisition auprès de la compagnie Air Algérie. Le dépôt se fera au niveau des circonscriptions administratives ou daïras dont dépendent les citoyens concernés afin de compléter les procédures administratives relatives au renseignement des livrets de hadj et la saisie des données pour l’obtention du visa», précise le communiqué. L’opération de saisie des données pour la demande de visa au profit des citoyens concernés par le Hadj 2018 a débuté le 17 avril 2018 et se poursuivra jusqu’au 15 mai 2018 comme dernier délai. «Les services des wilayate et des circonscriptions administratives s’engagent à accomplir les procédures exigées dans les délais impartis», assure la même source.

Démantèlement d’un réseau de vol du bétail à Aïn Témouchent
Les services de la Gendarmerie nationale de la wilaya d’Aïn Témouchent ont réussi à démanteler un réseau spécialisé dans le vol du bétail activant dans les wilaya d’Aïn Témouchent, Tlemcen, Sidi Bel-Abbès et Naâma et à récupérer plus de 200 têtes ovines, a appris l’APS dimanche de cette instance sécuritaire. Agissant sur informations faisant état d’activité suspecte d’un groupe d’individus, un plan a été mis en œuvre, permettant de démanteler le réseau et de récupérer plus de 200 têtes de bétail volées à travers plusieurs endroits dont El Gor (Tlemcen) et Aghlal (Aïn Témouchent), selon la même source. Cette opération a permis d’arrêter 5 personnes impliquées dans l’affaire et la saisie d’un véhicule touristique dans la commune d’Aghlal et d’un montant de 34 000 DA.

Des opérations chirurgicales gratuites pour des enfants à BBA
Des opérations chirurgicales compliquées ont été effectuées à titre gracieux par un staff médical bénévole algéro-français dans plusieurs établissements hospitaliers de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, a appris l’APS dimanche auprès de la direction de la santé et de la population (DSP). Ces interventions chirurgicales se déroulent à l’hôpital Lakhdar Bouzidi du chef-lieu de wilaya et l’établissement hospitalier de la commune de Ras El Oued, a précisé à l’APS la même source, soulignant que cette initiative de solidarité est conduite par le Pr Jean Louis Lemelle, chef de service de la pédiatrie au centre hospitalo-universitaire de Nancy (France) également chef de service de réanimation auprès de la même structure universitaire. Le staff médical s’attèlera durant toute cette semaine à effectuer une dizaine d’opérations chirurgicales «compliquées» d’une durée d’environ 8 heures au profit d’enfants malades âgés entre 2 et 14 ans issus de plusieurs wilayate dont Sétif, Laghouat, Jijel et Bouira et souffrant de malformation de l’appareil urinaire, a souligné la même source, précisant que le coût de ces opérations oscille entre 150 000 et 165 000 euros. Cette initiative médicale vise également à former des chirurgiens algériens dans les nouvelles techniques en la matière à travers «des pratiques de terrain», a souligné le Pr. Abdessamad Belmihoub représentant du groupe médical algéro-français. Les bénéficiaires de ces opérations chirurgicales ont fait l’objet en septembre dernier de consultations médicales, a fait savoir le même intervenant qui a salué les contributions et la collaboration de la société civile et la DSP.

Tentative déjouée de vente de pièces en ivoire et de monnaie à Mila
Une tentative de vente de trois pièces en ivoire et 17 pièces de monnaie ancienne a été déjouée par la brigade de recherche et investigation (BRI) de la sûreté de la wilaya de Mila, a appris l’APS auprès de ce corps de sécurité. La tentative a été repérée sur un des réseaux sociaux et les éléments de la brigade ont réussi à attirer les impliqués vers la ville de Mila où trois individus ont été interpellés en fin de semaine passée, une femme originaire d’Annaba et deux hommes de Tiaret, a-t-on précisé de même source. L’enquête a révélé que la femme en question avait volé d’une maison où elle travaillait ces pièces dont l’expertise a montré qu’elles appartiennent à plusieurs phases historiques dont celles numide et romaine, a ajouté la même source. La femme allait vendre aux deux hommes les pièces saisies pour un montant de 3,5 millions DA lorsqu’ils furent arrêtés, a-t-on indiqué. Les trois mis en cause ont été présentés dimanche devant la justice pour contrebande d’ivoire et de pièces archéologiques, selon la même source.

Une délégation de l’APN aux travaux de la 2e session ordinaire de l’APCE à Strasbourg
Une délégation de l’Assemblée populaire nationale (APN) prend part, du 23 au 27 avril à Strasbourg (France), aux travaux de la deuxième session ordinaire de 2018 de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), a indiqué dimanche un communiqué de l’APN. L’APN sera représentée par les députés Houria Cheikhaoui et Abdelkader Slimani.

L’Arabie saoudite intercepte deux missiles tirés par les Houthis
Les rebelles houthis qui contrôlent le nord du Yémen et la capitale Sanaa ont tiré lundi deux missiles balistiques sur une installation de la compagnie pétrolière Aramco à Djizane, dans le sud-ouest de l’Arabie saoudite, mais les projectiles ont été détruits, rapportent les médias officiels saoudiens. La chaîne de télévision Al Massirah, contrôlée par les Houthis, a annoncé que la rébellion avait visé une installation portuaire appartenant à Aramco. La compagnie saoudienne n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat.

Un ouvrier mort par asphyxie au complexe d’El Hadjar
Un ouvrier a trouvé la mort dimanche par asphyxie au monoxyde de carbone au complexe d’El hadjar (Annaba) et deux autres ont été secourus par l’équipe médicale du même complexe, a indiqué le directeur de cette structure industrielle, Chems-Eddine Maâtallah. La victime, Nadir Ounissi (33ans), qui occupait le poste de graisseur au haut fourneau n2 au complexe d’El Hadjar est mort après son évacuation par les éléments de la protection civile du complexe à l’hôpital Ibn Sina d’Annaba, selon la même source. Les deux autres victimes (42 ans et 55 ans) ont été secourues par l’unité médicale interne du complexe, a-t-on ajouté. Le complexe d’El Hadjar dispose d’une unité de la protection civile et une unité médicale interne, a-t-on rappelé. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cet accident.

Ooredoo partenaire de la Conférence internationale sur l’enseignement de l’Éducation islamique
Ooredoo participe, en tant que partenaire, à la Conférence internationale sur l’enseignement de l’Éducation islamique sous le thème «L’Enseignement de l’Éducation islamique dans les établissements scolaires : réalité et perspectives» qui se tient du 23 au 24 avril 2018 à Alger. Placée sous le haut patronage du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, cette conférence est organisée par le Haut Conseil islamique (HCI) en coordination avec les ministères de l’Éducation nationale, des Affaires religieuses et des Wakfs, et de la Culture ainsi que le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC). Ce rendez-vous international regroupe des universitaires, des académiciens, des chercheurs, des spécialistes en sciences islamiques et des inspecteurs de l’éducation venant d’une quinzaine de pays. Par son soutien à cette conférence, Ooredoo confirme son implication dans la réussite des évènements internationaux qu’abrite l’Algérie.