ANP

L’ANP S’ENORGUEILLIT DU DÉFILÉ DU 5 JUILLET : « Défi relevé et pari remporté »

L’ANP « a relevé le défi » et a « remporté le pari », souligne à juste titre l’édito de la revue El-Djeïch dans sa livraison du mois d’août pour un article consacré, comme il fallait s’y attendre, au défilé militaire grandiose du 5 juillet et lequel a mis en avant la grandeur et la puissance de l’armée algérienne. En effet, rappelant le contexte de la célébration du soixantenaire de l’indépendance du pays, la vaillante ANP indique d’emblée avoir présenté un défilé militaire  à la hauteur de cet événement  historique et qui, « autant il a suscité fierté et orgueil au sein du peuple algérien, a impressionné l’assistance parmi les invités de l’Algérie et tous ceux qui l’ont suivi à travers les chaînes de télévision internationales qui ont retransmis l’évènement », lit-on dans cet article. En vérité, poursuit la même source, « le succès remarquable de l’impressionnant et grandiose défilé militaire, exécuté par l’ANP avec professionnalisme et maîtrise dans la matinée du 5 juillet 2022, est l’expression du sentiment de responsabilité qu’éprouvent ses éléments envers le pays et les citoyens et de leur désir d’assurer sa réussite. » Abordant la teneur de cet événement qui fera date dans l’histoire, l’édito d’El-Djeïch décoche un message adressé au peuple algérien. En premier lieu, « en vue de le rassurer, mais aussi à l’extérieur pour signifier que les équipements sophistiqués dont est dotée notre armée sont exclusivement destinés à la défense de la Patrie, comme l’a rappelé Monsieur le général d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire », explique-t-on. Pour preuve, l’organisation « rigoureuse » du défilé, sous tous ses aspects, et sa « parfaite exécution » par les différentes formations ». Et lesquels exercices « ont apporté la preuve que les différentes déclarations émanant de Monsieur le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, ainsi que de Monsieur le général d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, ayant trait à la possession par l’ANP des facteurs de force de dissuasion lui permettant de défendre la souveraineté nationale et l’unité du peuple, n’étaient pas de simples paroles destinées à la consommation, mais une réalité exprimant les succès de notre armée sur la voie du développement permanent. »

Des efforts laborieux suivant une stratégie très réfléchie
Cette réussite « acquise » par la digne héritière de l’Armée de libération nationale, poursuit la même source, est rendue possible « après des efforts persévérants et conformément à une stratégie soigneusement étudiée pour parvenir à ce stade d’avancement au service de l’intérêt suprême de la Nation. L’image rayonnante présentée par l’ANP en cette occasion qui, pour les Algériens, est l’un des plus grands événements nationaux, est avant tout un message de fidélité envers les Chouhada et l’expression de sa détermination à protéger et à défendre notre pays avec dévouement, en toutes circonstances. » De même, « le haut niveau dont ont fait preuve les formations ayant participé à ce défilé montre, sans l’ombre d’un doute, qu’elles ne l’auraient pas atteint et laissé une bonne impression sur tout le monde, sans le haut niveau de formation et d’instruction dispensé aux éléments dans les différents établissements de formation relevant de l’Armée nationale populaire et la formation continue au niveau des unités, en application des programmes de préparation au combat », indique davantage l’ANP. A ce propos, « les différents établissements de formation de l’Armée nationale populaire ont vécu, en ce mois de célébration de l’anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, au rythme des cérémonies de sortie de nouvelles promotions », note-t-on, ajoutant que ces dernières, qui ont reçu une formation de qualité dans diverses spécialités militaires et scientifiques, viendront renforcer les rangs de notre armée par de jeunes compétences armées des diverses connaissances théoriques et pratiques et constitueront, à leur tour, un apport important au processus de développement de l’ANP et un rempart imprenable contre toute tentative d’atteinte à la souveraineté, à l’indépendance et à la stabilité de la Patrie. » En cela, « ce qui a été réalisé dans le domaine de la formation est le résultat du pari fait par le Haut commadement de l’ANP sur la ressource humaine, en lui assurant une formation d’excellence, au diapason du niveau atteint par les grandes écoles militaires de par le monde », enchaine l’édito, pour démontrer par-là également  un « fruit de l’importance que lui porte Monsieur le président de la République qui veille personnellement, depuis son accession à la magistrature suprême, à superviser les cérémonies de sortie de nouvelles promotions à l’Académie militaire de Cherchell Houari-Boumediène, dont il suit avec intérêt le déroulement et les innovations introduites d’année en année. »
Enfin, conclut la même source, « alors que nous célébrons le 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, et à la veille de la célébration de la Fête nationale de l’ANP correspondant au 4 août, il incombe aux personnels de notre armée de poursuivre le parcours dans la fidélité aux valeurs de nos glorieux aînés, en redoublant d’efforts à tous les niveaux et domaines. Avec sa glorieuse Histoire et son brillant avenir, l’Algérie mérite de tous davantage de sacrifices qui, aussi grands soient-ils, n’atteindront en aucun cas ceux consentis par les martyrs des résistances populaires, de la Révolution libératrice et du devoir national. »
F. G.