Marche violence

LA DGSN DRESSE LE BILAN : Près de 180 individus interpellés et 83 policiers blessés

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a fait état de 83 policiers blessés et de 180 individus interpellés lors de la manifestation populaire organisée vendredi dernier à Alger. Selon le dernier bilan de la DGSN, « les éléments de police blessés sont pris en charge actuellement au niveau de l’hôpital central de la Sûreté nationale », a indiqué le communiqué. Pour rappel, la DGSN avait précisé, vendredi soir, dans un communiqué rendu public, que vingt-sept (27) policiers avaient été blessés, dont quatre se trouvant dans un état grave, suite à des agressions perpétrées par des délinquants, notamment au niveau de la Place Audin, lors de la mobilisation populaire pacifique du huitième vendredi, à travers le pays. La même source a annoncé l’interpellation de 80 personnes. Dans le même sillage, la DGSN a rappelé que «les éléments de police blessés ont été victimes de jets de pierres et d’objets tranchants par des délinquants au niveau du Boulevard Mohamed V et Alger-Centre» et que «plusieurs véhicules de la DGSN ont été saccagés» est-il précisé. Le communiqué a souligné que les services de police détiennent des images et des vidéos, ce qui facilitera le travail des enquêteurs et les procédures des enquêtes afin «d’identifier les autres personnes impliquées dans ces actes et les présenter aux autorités judiciaires ».
Lilia Sahed