JM 2021

JM-2021 : La commission de suivi du CIJM attendue à Oran le 20 février

La commission de coordination et de suivi relevant du Comité international des jeux méditerranéens (CIJM) est attendue à Oran le 20 février en cours dans le cadre de ses missions d’évaluation des préparatifs de la 19e édition des jeux méditerranéens prévus à Oran en 2021, a-t-on appris lundi auprès des organisateurs. Il s’agira de la première visite de cette commission conduite par le Français Bernard Amslam au titre de l’année 2020, après avoir effectué plusieurs visites dans la capitale de l’Ouest du pays au cours de l’année précédente, et ce, afin de suivre de plus près les préparatifs des jeux méditerranéens programmés du 26 juin au 5 juillet 2021. Le comité exécutif du CIJM, sous la présidence de l’Algérien Amar Addadi, a également tenu, début décembre dernier, sa première réunion à Oran consacrée à l’évaluation des préparatifs de l’évènement méditerranéen que l’Algérie accueille pour la deuxième fois de son histoire après avoir organisé à Alger la 7e édition des jeux en 1975. Il était reparti avec une «bonne impression» sur l’évolution des préparatifs, comme l’attestaient les déclarations du président de cette instance qui avait notamment vanté le travail réalisé par le comité d’organisation local «qui a réussi, au cours des précédents mois, à rattraper le retard accusé dans plusieurs domaines», avait indiqué M. Addadi lors d’un point de presse organisé à l’issue des travaux de la dernière réunion du comité exécutif. Il avait en revanche relevé l’existence encore de «quelques défaillances, notamment en matière de promotion des jeux», appelant à «y remédier dans les meilleurs délais». Et en prévision de la visite du comité de suivi et de coordination, le directeur général du comité d’organisation local, Salim Iles, a réuni dimanche les responsables des 12 commissions relevant de son comité pour passer en revue le travail réalisé par chacune de ces commissions avant de le présenter devant les hôtes de l’Algérie le 20 février, indique-t-on de même source.