Boufarik

Mise en échec d’une tentative d’enlèvement d’un bébé à l’hôpital de Boufarik

Les agents de sécurité interne de l’hôpital de Boufarik (nord de Blida) ont mis en échec, lundi, une tentative d’enlèvement d’un bébé, dans cet hôpital, par une femme ayant usurpé l’identité d’un médecin, a-t-on appris auprès du directeur de cet établissement hospitalier. «Les agents de sécurité ont réussi à arrêter une femme, qui s’apprêtait à l’enlèvement d’un bébé au niveau de l’hôpital.
Vêtue d’un tablier blanc, elle s’est présentée auprès de la maman du bébé (de sexe masculin), aux horaires des visites, comme étant médecin, et qu’elle voulait prendre le bébé pour des analyses médicales», a expliqué Daghbouche Reda dans un entretien téléphonique avec l’APS.
Il s’est félicité de la «vigilance» des agents de sécurité interne de l’établissement, qui ont remarqué que la femme (la quarantaine) «n’avait pas son badge de médecin». «Ils l’ont arrêtée alors qu’elle s’apprêtait à sortir avec des signes évidents de trouble et d’agitation», a-t-il souligné. La femme a été arrêtée et remise aux services de la police de Boufarik pour la poursuite de l’enquête à son sujet, a ajouté le même responsable.

Algérie Télécom se dote d’un centre de sécurité informatique pour faire face aux cyber-attaques
L’opérateur public Algérie Télécom vient de se doter d’un centre opérationnel de sécurité (COS) chargé de veiller à la sécurité informatique de l’ensemble des infrastructures de l’entreprise afin de faire face aux cyber-attaques, a annoncé lundi à Alger son P-dg, Mohammed Anouar Benabdelouahad. «Le Centre opérationnel de sécurité, créé au sein d’Algérie Télécom, s’articule autour de trois principaux aspects, à savoir la réactivité, la proactivité et la qualité de sécurité, en ayant une complète visibilité sur tous les composants des systèmes informatiques de l’opérateur», a indiqué M. Benabdelouahad à l’occasion d’une rencontre avec la presse nationale. Les différentes cellules composant ce centre opérationnel permettront «la détection d’éventuelles attaques et vulnérabilités sur les applications et les plateformes d’Algérie Télécom et de procéder ainsi à leur prise en charge en temps réel», a-t-il expliqué. Les entreprises et institutions «peuvent bénéficier de ce nouveau centre informatique pour faire face aux cyber-attaques et assurer ainsi la sécurité de leurs équipements et données», a-t-il ajouté. Par ailleurs, M. Benabdelouahad a indiqué que cette rencontre avec la presse, qui intervient quelques jours seulement après une autre tenue avec des experts du secteur, «vise à expliquer la nouvelle vision et stratégie d’Algérie Télécom axée notamment sur l’amélioration de la qualité de service». «Nous voulons améliorer les prestations de service, notamment en augmentant conséquemment (à partir de 20 Mégaoctets/seconde) le débit internet pour le résidentiel afin que le consommateur puisse regarder aisément des vidéos haute définition, tout en surfant sur le net», a-t-il souligné, tout en s’engageant à lancer cette offre durant le 2ème semestre de 2020. Il a révélé, par ailleurs, un projet de réalisation de trois (3) Data Center à Alger (le premier au niveau du siège d’Algérie Télécom, le second à Bir Mourad Rais et le troisième aux Eucalyptus). Ces infrastructures «permettront une meilleure qualité de service», a indiqué le P-dg d’Algérie Télécom, qui dispose de «serveurs de cache Google permettant de moins solliciter la bande passante internationale et ainsi de faire une importante économie financière à l’Algérie». «À chaque fois qu’on regarde une vidéo, on sollicite les câbles à fibre optique internationale. Mais grâce au cache Google d’Algérie Télécom, le câble international ne sera sollicité qu’une seule fois et la vidéo pourra être regardée un nombre infini de fois et ce sans incidences financière», a-t-il expliqué. Il a annoncé également la mise en cache prochaine de Facebook, indiquant que «le contrat du cache est prêt». «Aujourd’hui, Facebook consomme 600 Gigabits/seconde sur notre bande passante internationale. Le pic atteint par cette bande passante est de 1,4 Térabits/seconde», a-t-il relevé.

Démantèlement d’une association de malfaiteurs spécialisée dans la falsification de documents administratifs à Oran
Les services de la sûreté de wilaya d’Oran ont réussi, dernièrement, à démanteler une association de malfaiteurs spécialisée en faux et usage de faux de documents administratifs officiels (dossiers de visas) et escroquerie, a-t-on appris lundi de ce corps de sécurité.
L’opération a permis d’arrêter des membres de ce réseau dont une jeune fille, suite à des investigations approfondies menées par les éléments de la première brigade de recherche et d’intervention de la police judiciaire, qui sont parvenus à démasquer les activités du réseau criminel organisé qui falsifiait les dossiers de demandes de visas des pays européens.
Les enquêtes ont abouti à l’identification des éléments du réseau dont un propriétaire d’une agence de voyages sise au centre-ville d’Oran et à la saisie du matériel utilisé dans la falsification dont deux unités centrales d’ordinateurs, un écran de télévision, deux scanners, une machine de planche à billets, deux imprimantes, des cartes de téléphone portable pour différents opérateurs, des téléphones portables, 4 tampons d’une agence de voyage et 3 passeports.
Un véhicule appartenant au propriétaire de l’agence, dans lequel une somme de 500 euros a été retrouvée, a été également saisi, de même qu’un registre de commerce pour un bureau d’affaires, 4 passeports, une carte d’identité nationale biométrique et deux permis de conduire, selon la même source.

Arrestation de sept individus pour escroquerie et usurpation d’identité à Dréan (El-Tarf )
Sept (7) individus ont été appréhendés, à Dréan (El-Tarf), pour escroquerie et usurpation d’identité, a-t-on appris dimanche auprès de la sûreté de wilaya. Agissant sur information faisant état des pratiques suspectes de cette bande de malfaiteurs originaires de la wilaya d’El-Tarf, les services de la police ont ouvert une enquête qui a abouti à l’arrestation des présumés auteurs, âgés entre 20 et 30 ans, a ajouté le commissaire principal chargé de la communication à la sûreté de wilaya, Mohamed Karim Labidi. Les prévenus, qui opéraient dans les wilayas de Setif, Batna, Annaba, El-Tarf et Constantine, sont impliqués dans des affaires de faux et usage de faux dans des documents officiels et bancaires et usurpation d’identité ciblant de nombreuses victimes ayant été abusées, a également précisé la même source.

Saisie de 1 400 comprimés psychotropes au poste frontalier de Oum Théboul (El-Tarf)
Quelque 1.400 comprimés psychotropes ont été saisis par les services des Douanes du poste frontalier d’Oum Théboul, relevant de la daïra d’El-Kala (wilaya d’El- Tarf), a-t-on appris lundi de la chargée de communication de la direction régionale des Douanes sise à Annaba. Cette quantité de médicaments classés hallucinogènes, a été minutieusement dissimulée dans le véhicule touristique d’un Algérien qui s’apprêtait à finaliser les procédures douanières pour rentrer sur le territoire national, a précisé Asma Belkhiri. Les comprimés psychotropes étaient délicatement cachés dans le tableau de bord du véhicule de luxe conduit par ce voyageur, a ajouté la même source, signalant que cette saisie s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de sécurité pour lutter contre la contrebande sous toutes ses formes et les pratiques visant à porter atteinte à l’économie nationale et à la santé des citoyens.