PROJET DE 4000 MEGAWATT D’ENERGIE SOLAIRE

ÉNERGIES RENOUVELABLES : L’Algérie et l’Iran discutent de la possibilité de coopération

Le ministre de la Transition énergétique et des  énergies renouvelables, Ziane Benattou a reçu, mardi, au siège de son  département, l’ambassadeur de la République islamique d’Iran, Hossein  Mashalchizadeh, avec lequel il a abordé les possibilités de développer des  programmes et des projets énergétiques communs.  Selon un communiqué du ministère, cette audience a été une opportunité  pour les deux parties d’échanger sur la qualité de la relation bilatérale  entre l’Algérie et l’Iran et de mettre l’accent sur les possibilités de  développer des programmes et des projets énergétiques communs. Dans ce sens, Benattou a exposé la stratégie de l’Algérie dans le  domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, citant à  ce titre les projets les plus importants inscrits dans la feuille de route  du secteur. Le ministre a, également, indiqué l’importance accordée à la formation qualifiante et, particulièrement, au contrôle de qualité des composants rentrant dans la production des énergies renouvelables. À cet effet, l’accompagnement de la partie Iranienne a été sollicité pour la mise en place de laboratoires dédiés, a ajouté le communiqué. De son côté, l’ambassadeur iranien a exprimé la volonté de son pays à  appuyer l’Algérie pour la réussite de son ambitieux programme de transition  énergétique, à travers des projets concrets de coopération.  À ce propos, l’ambassadeur iranien a évoqué comme première étape la construction d’une unité de production de panneaux solaires aux standards  internationaux, le développement de centrales hybrides mobiles pour les  zones isolées et le partage d’expérience iranienne dans le domaine de la  conversion des moteurs thermiques en moteurs électriques (retrofit), a-t-on  souligné de même source.
Ania Nch