Ecole polytechnique d’Oran : premières Classes préparatoires en Sciences et Technologies

La rentrée universitaire à l’Ecole nationale polytechnique d’Oran (ENPO) sera marquée, dimanche, par l’ouverture des premières Classes préparatoires en Sciences et Technologies. Dans le cadre de ces études qui s’étendent sur une durée de deux années, l’ENPO accueille 389 nouveaux bacheliers issus de 38 wilayas du pays, ayant obtenu des moyennes générales de baccalauréat de 14,25 à 17,17/20. En outre, ce même établissement a enregistré l’inscription de 115 nouveaux étudiants lauréats du concours national 2015 d’accès aux grandes écoles, qui entameront quant à eux leur cursus le 13 septembre prochain. Pour ces élèves-ingénieurs, un nouveau parcours de formation, dédié à l’informatique et au management des systèmes d’information, est proposé cette année. Avec cette nouvelle spécialité, l’ENPO voit son offre de formation étoffée à hauteur de sept parcours destinés aux étudiants issus des écoles préparatoires. Les six filières déjà dispensées sont intitulées « Ingénierie des eaux non conventionnelles », « Electronique et systèmes embarqués », « Electrotechnique », « Automatique », « Mécanique productive », et « Diagnostic, maintenance et réhabilitation des ouvrages ».

Mairie de Boumerdès : pénurie de documents en français
Un couple dans le besoin d’une fiche familiale en français, telle que demandée par TLSCONTACT pour un dosser de visa, a eu la désagréable surprise de se voir répondre que le modèle était indisponible à leur niveau. Il faut dire qu’une telle carence n’est nullement conscrite à la seule Apc de Boumerdès. En effet, et en pleine Capitale, nombre de mairies ne disposent pas d’imprimés d’état civil en français.

Amarrage réussi d’un vaisseau transportant trois cosmonautes à l’ISS
Trois spationautes embarqués à bord d’un vaisseau spatial russe Soyouz ont rejoint avec succès vendredi la Station spatiale internationale (ISS) a annoncé l’agence spatiale russe Roskosmos.Le Russe Sergueï Volkov, le Kazakh Aïydin Aïmbetov et le Danois Andreas Mogensen rejoignent ainsi à bord du laboratoire orbital les six membres d’équipage déjà à bord de la station. Des débris spatiaux avaient forcé la Station à modifier son orbite et changer d’altitude fin juillet, ce qui a rallongé le voyage des spationautes (48 heures), alors que six heures sont habituellement suffisantes au Soyouz pour rejoindre l’ISS. C’est la première fois depuis 2013 que neuf personnes cohabiteront sur la Station spatiale internationale. Aïydin Aïmbetov et Andreas Mogensen ne resteront que quelques jours sur l’ISS, leur retour étant prévu le 12 septembre. Ils seront en compagnie du vétéran russe Guennadi Padalka qui devenu en juin l’homme ayant passé le plus de temps dans l’espace. à son retour sur Terre, ce dernier aura passé au total plus de 878 jours dans l’espace, soit deux ans et quatre mois en cinq vols spatiaux. Sergueï Volkov rentrera pour sa part en mars 2016, en même temps que le cosmonaute russe Mikhaïl Kornienko et l’astronaute américain Scott Kelly.

USA : un mort et deux blessés dans une fusillade sur un campus californien
Une fusillade dans une université de Sacramento a fait un mort et deux blessés jeudi, a indiqué la police de la capitale californienne, hier. L’un des blessés a été transporté à l’hôpital, l’autre n’a pas eu besoin d’hospitalisation. Tous deux sont des hommes, tout comme la victime décédée. Le Sacramento City College où a eu lieu l’incident sur un parking du campus, a été placé en confinement et les employés et étudiants de l’université ont dû se mettre à l’abri sur place pendant l’après-midi, a indiqué la police. La police décrivait le suspect, activement recherché sur le campus par la police, comme un Polynésien ou provenant d’îles du Pacifique, « torse nu, en shorts ».Kimberley Jenkins, 18 ans, en première année d’études universitaires, a expliqué au quotidien Sacramento Bee qu’elle sortait de cours vers 15H50 (22H50 GMT) quand elle a vu la police arriver de toutes parts sur le campus. Jackie Flores, 50 ans, qui habite en face du campus, dit avoir entendu quatre à cinq coups de feux.

La poussière dans les fermes prémunit contre l’asthme et les allergies
Les enfants grandissant à la ferme sont peu sujets aux allergies et à l’asthme en raison de la poussière, ont mis en évidence des chercheurs belges dont les travaux ont été publiés jeudi dans une revue américaine spécialisée. »A ce stade, nous avons mis en évidence un lien entre la poussière dans les fermes et la protection contre l’asthme et les allergies », a expliqué Bart Lambrecht, professeur de médecine pulmonaire à l’université de Ghent en Belgique. « Pour ce faire, nous avons exposé des souris à de la poussière prélevée dans des fermes en Allemagne et en Suisse. Les tests ont ensuite révélé que ces souris étaient totalement protégées contre l’allergie aux acariens, le cas d’allergie le plus courant chez les humains », a-t-il poursuivi. Plus précisément, l’étude, publiée dans la revue Science, a montré que la poussière « rend la muqueuse des voies respiratoires moins réactive aux allergènes comme les acariens » en raison d’une protéine baptisée A20. Le corps humain produit naturellement cette protéine lorsqu’il se trouve en contact avec la poussière dans une ferme. Les chercheurs ont examiné un groupe de 2.000 personnes qui avaient grandi à la ferme et constaté que la grande majorité n’étaient pas enclins aux allergies ou à l’asthme. Le reste souffrait d’une carence en protéine A20. Ceux qui développent des allergies « ont une variation génétique du gène A20 qui entraîne une défaillance de la protéine A20″, selon M. Lambrecht. a prochaine étape pour les chercheurs est de trouver la substance active dans la poussière qui apporte cette protection, de manière à pouvoir développer des traitements préventif contre l’asthme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>