Clandestin

Deux réseaux d’émigration clandestine démantelés à Aïn Témouchent

Les éléments de la Gendarmerie nationale d’Aïn-Témouchent ont démantelé, dernièrement, deux réseaux d’émigration clandestine et arrêté six individus, a-t-on appris dimanche, auprès de ce corps de sécurité. Ces opérations ont été réalisées suite à des investigations menées par les éléments de la brigade territoriale de la commune d’El Amria suite à la mise en échec de deux tentatives d »émigration clandestine par mer de 17 candidats, a-t-on indiqué. La première opération a permis d’arrêter quatre individus originaires d’Alger et d’Aïn-Témouchent et d’identifier une autre personne impliquée dans ce réseau, qui fait l’objet de mandat d’arrêt, selon la même source. Dans la deuxième opération, les gendarmes ont arrêté deux individus originaires d’Oran impliqués dans un réseau de passeurs dont deux autres demeurent toujours en fuite, a-t-on fait savoir. Le tribunal d’El Amria a condamné les six individus arrêtés à trois ans de prison ferme assortie d’amendes de 100 000 DA chacun.

Saisie de 10 qx de viandes blanches à Sétif
Dix quintaux de viandes blanches à l’origine inconnue ont été saisis au cours de deux derniers jours par les services de la sûreté de la wilaya de Sétif, a-t-on appris samedi auprès de ce corps de sécurité. La viande constituée de poulets non-vidés a été saisie à bord d’un véhicule ne répondant pas aux normes de transport de pareilles marchandises rapidement périssables dont le conducteur ne disposait pas du document attestant de l’origine, a indiqué le chargé de communication de la sûreté de wilaya, le commissaire de police Abdelwahab Aïssani. La viande saisie par les éléments de la brigade d’assainissement d’hygiène du service de l’ordre public transférée aux parties concernées et un dossier pénal a été élaboré à l’encontre du contrevenant pour possession et transport de viande blanche en violation des conditions légales de santé et d’hygiène du code de protection du consommateur et répression de la fraude, selon la même source.

Évasion de dizaines de détenus en RD Congo
Des dizaines de détenus se sont évadés samedi de la prison de Tshikapa, dans la province de Kasaï, au centre de la République Démocratique du Congo (RDC), selon des sources pénitentiaires. «Des détenus, condamnés et prévenus, ont creusé un trou dans le mur du grand dortoir et sont partis ( ) ce matin, notre décompte interne indique 21 détenus qui manquent à l’appel», explique samedi une source de la prison, citée par des médias locaux. Les autorités congolaises étaient sur place pour vérification. Cette évasion a été reconnue par le directeur de la prison, Pascal Mansakana Nsaka, qui n’a pas toutefois fourni de détails sur le nombre exact des évadés. «Ce qui est vrai est que les détenus se sont évadés», a-t-il affirmé.

8 blessés dans un grave accident de la circulation à Chlef
Huit personnes ont été blessées dans un accident de la circulation survenu samedi, au niveau de l’autoroute Est-Ouest, a indiqué un communiqué de la Protection civile. L’accident s’est produit suite à une collision entre deux voitures, vers 18h30 au lieu dit «Zouatenia» sur le tronçon de l’autoroute reliant Oued Fodda à Chlef en direction d’Oran, faisant huit blessés. Les unités de la Protection civile sont intervenues pour prodiguer les premiers soins aux blessés avant de les évacuer à l’hôpital de Ouled Mohamed. Les services de sécurité ont ouvert, de leur côté, une enquête sur les circonstances de cet accident.

5 morts et 31 blessés sur les routes en 24 heures
Cinq personnes ont trouvé la mort et trente-et-une autres ont été blessées dans neuf accidents de la circulation enregistrés durant les dernières 24 heures au niveau national, selon un bilan établi dimanche par les services de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré à Béjaïa avec deux morts, suite au dérapage d’un véhicule touristique qui a chuté dans un barrage d’eau au lieu-dit Ighil Handa, dans la commune de Kherrata. Par ailleurs, les secours de la Protection civile ont été sollicités pour deux cas d’intoxication au monoxyde de carbone suite à l’utilisation de chauffe-bain à l’intérieur de leur habitation sise au lieu dit cité Abdellah Bacha, commune et daïra de Chalghoum El Aïd wilaya de Mila. Des éléments de la Protection civile de la wilaya de Tissemsilt sont également intervenus suite à une explosion de gaz de ville dans un appartement sis dans un immeuble au lieu dit Aïn Takria (commune et daïra de Khemisté). Cette explosion a causé des brulures de 2e degré à une personne, des blessures à une autre et choqué 4 autres personnes. Les victimes ont été prises en charge sur les lieux puis évacuées vers les hôpitaux de Khemisti et Tissemsilt.

Arrestation de 7 individus en possession de fusils traditionnels sans autorisation à Biskra
Les services de la sûreté de wilaya de Biskra ont précédé à l’arrestation de 7 individus en possession de 7 fusils traditionnels sans autorisation et une quantité de baroud, a-t-on appris samedi du responsable de la communication auprès de ce corps de sécurité.
L’opération menée par les unités de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) a eu lieu lors de patrouilles de contrôle au sein de la ville de Biskra donnant lieu à la découverte de 7 armes à feu de type 8 sans licences adéquates lors d’une fouille dans un camion au bord duquel y avait 7 suspects, selon la même source. Les personnes arrêtées sont âgées entre 21ans et 29ans, a-t-on fait savoir , précisant qu’une quantité de 2,7 kg de baroud a été saisie aussi dans le cadre de cette opération. Les armes et les munitions ont été saisies et les suspects seront ultérieurement présentés devant les instances judiciaires concernés, a-t-on ajouté.