Karl Lagerfeld

Décès de Karl Lagerfeld, star planétaire de la mode

Le styliste allemand Karl Lagerfeld, star planétaire de la mode, est mort mardi à l’âge de 85 ans, a annoncé la maison Chanel à des médias.
Lagerfeld avait vu sa santé considérablement décliner ces dernières semaines, au point de ne pas se présenter pour saluer le public, après le défilé de la collection Printemps-Eté 2019, chose qu’il n’avait jamais manqué de faire chez Chanel depuis ses débuts il y a 36 ans.
Cheveux blancs tenus par un catogan, lunettes noires, hauts cols de chemise amidonnés, doigts couverts de bagues et débit de mitraillette: le couturier allemand à l’allure de marquis rock’n roll était reconnaissable entre tous. Né à Hambourg, Karl Lagerfeld aimait entretenir le mystère sur sa date de naissance.
Pour plusieurs titres de la presse allemande, s’appuyant sur des documents officiels, il avait vu le jour le 10 septembre 1933. Il affirmait quant à lui être né en 1935, indiquant dans une interview accordée en 2013 à un magazine people, que sa « mère avait changé la date ».
Après une enfance aisée dans la campagne de l’Allemagne nazie, il déménage avec sa mère à Paris dans les années 50. Sa carrière est lancée après qu’il a remporté le premier prix du concours du « Secrétariat international de la laine », ex-aequo avec Yves Saint-Laurent en 1954. Il savait mieux que personne capter l’air du temps. Comme en 2004 quand il avait dessiné une collection pour le géant suédois du prêt-à-porter H&M, une démarche ensuite imitée par de nombreux créateurs. Boulimique de travail, enchaînant les collections, Karl Lagerfeld avait aussi la passion de la photographie et signait les campagnes Chanel.
Le « Kaiser » avait aussi le talent de faire émerger des mannequins stars, à l’instar de l’Allemande Claudia Schiffer, la Britannique Cara Delevingne ou encore Lily-Rose Depp.

L’Agence spatiale russe enverra deux ‘’touristes de l’espace’’ à la Station spatiale internationale en 2021
L’Agence spatiale russe Roscosmos et la société américaine Space adventure ont convenu mardi d’effectuer un vol spatial vers la Station spatiale internationale (ISS) fin 2021, pour transporter deux amateurs (touristes de l’espace), a annoncé la société étatique russe. «Les entreprises du secteur ont déjà commencé à mettre en place le vaisseau spatial habité Soyouz-2 qui assurera le voyage des touristes dans l’espace», a indiqué Roscosmos dans un communiqué, ajoutant qu’il s’agit du premier contrat du genre depuis 10 ans. L’exécution de ce contrat, passé avec la société américaine, sera assurée par les filiales RSC Energia, progress RCC, TSENKI et d’autres entreprises du secteur des fusées et de l’espace. Le premier touriste de l’espace, Denis Tito, avait payé 20 millions de dollars. Sept autres personnes ont pris part au programme de tourisme spatial.

Syrie : retour de la destination syrienne sur des catalogues d’agences de voyage
Les circuits touristiques syriens sont de retour sur le catalogue des agences internationales de voyage, notamment françaises qui proposent aux visiteurs à découvrir les villes de Damas, de Lattaquié ainsi que d’autres régions et sites de l’intérieur du pays après la rétablissement de la sécurité dans le pays, ont rapporté mardi des médias locaux. Le voyagiste français Clio, spécialiste des circuits culturels, figure parmi ces agences à faire la promotion à nouveau des principaux sites touristiques de la Syrie. A partir d’avril, le tour-opérateur Clio propose un itinéraire de dix jours avec autocar et nuits dans des hôtels syriens. Les touristes pourront découvrir ainsi les villes de Damas au sud et Lattaquié sur la côte nord, et dans l’intérieur du pays les sites de Palmyre, le mythique Crac des Chevaliers près de la frontière libanaise, ou encore le village chrétien de Maaloula, où se parle encore l’araméen, «langue de Jésus». «Avec un tarif inférieur à 3.000 euros, le succès a été immédiat. Le premier groupe d’une vingtaine de personnes est complet et cinq autres départs sont prévus à l’automne», a indiqué à l’AFP, Jean-Pierre Respaut, directeur général adjoint de Clio, qui revendique quelque 15.000 clients annuels sur toutes ses destinations. S’agissant des mises en garde du ministère français des Affaires étrangères qui a déconseillé aux ressortissants français de se rendre en Syrie, M. Respaut a assuré que «la situation est plus stable aujourd’hui», affirmant que «le pays est en grande partie pacifié et que le gouvernement syrien a sécurité la majeure partie des territoires». Il a indiqué, en outre, que tout a été fait pour garantir la sécurisé du groupe. «Partout où nous proposons d’aller, ce sont des zones sûres. Nous n’allons pas dans des zones non encore totalement sécurisées, comme Alep ou sur l’Euphrate. à certaines étapes, le groupe sera encadré par la police», a-t-il fait savoir.

Avec Ooredoo, suivez votre consommation d’eau sur votre mobile grâce au nouveau service exclusif «SEAAL Mobile »
Poursuivant son implication dans les initiatives visant à faciliter la vie des citoyens, Ooredoo lance en partenariat avec la Société des Eaux et de l’Assainissement d’Alger (SEAAL), son nouveau service exclusif et innovant SEAAL Mobile qui permet de suivre son compte client depuis son téléphone portable via sa ligne Ooredoo. Le service SEAAL Mobile offre, en effet, aux clients de Ooredoo des wilayas d’Alger et de Tipaza, la possibilité de consulter leur solde à jour, leur dernière facture et l’historique de leurs consommations. Aussi, ce nouveau service permet aux clients d’être informés, à la demande, par des messages personnalisés, sur d’éventuelles hausses de la consommation, sur le changement de compteur ou bien sur la consommation nulle en cas d’absence prolongée afin d’éviter des facturations estimées approximativement.
Pour accéder au service SEAAL Mobile, destiné aux particuliers et aux professionnels, il suffit au client de composer simplement le code *1594#, sur son téléphone et ce, à 10 DA seulement par accès. Avec ce nouveau service, Ooredoo confirme sa volonté de faciliter le quotidien de ses clients en leur proposant des solutions pratiques et adaptées à leurs besoins.

Chiffre du jour : 200

Un tribunal de Managua a condamné, lundi, deux opposants au régime du président Daniel Ortega à des peines records de 216 et 210 années de prison pour leur participation, l’année dernière, aux manifestations qui réclamaient le départ du chef de l’État et de sa vice-présidente et épouse Rosario Murillo, a annoncé leur avocat. L’avocat, qualifiant ces peines d’«exagérées», a assuré à l’AFP qu’elles étaient d’une gravité «jamais vue auparavant au Nicaragua». Les deux hommes avaient été déclarés coupables, dès décembre dernier, mais la peine devait être prononcée ultérieurement. Les deux opposants devront purger la peine maximale au Nicaragua de 30 ans de prison. Medardo Mairena, l’un des leaders de l’organisation d’opposition Alliance civique pour la justice et la démocratie, a été condamné à 216 années de prison pour «terrorisme» et six autres délits en relation avec sa participation aux manifestations.