ALI GHEDIRI

COUR D’ALGER : Le procès en appel d’Ali Ghediri reprogrammé pour aujourd’hui

Le procès en appel du général à la retraite, Ali Ghediri, programmé pour hier, à la Cour d’Alger, a été reporté pour aujourd’hui. Ce report est motivé par le mouvement de grève enclenché par les robes noires depuis le 13 du mois en cours, qui prendra fin aujourd’hui. Le 22 septembre 2021, le tribunal criminel de Dar El-Beïda, à Alger, avait condamné, l’ancien candidat à la présidentielle avortée d’avril 2019, à une peine de 4 ans de réclusion criminelle. Le procureur de la République, quant à lui, avait requis une peine de dix ans de prison ferme à son encontre. Le collectif d’avocat du détenu, ainsi que le parquet ont introduit un appel contre ce jugement. Pour rappel, le général à la retraite est poursuivi pour «participation en temps de paix à la démoralisation de l’armée dans le but de nuire à la défense nationale» conformément à l’article 75 du code pénal.

Le procès de l’affaire du groupe « Benamor » reporté au 2 février
Outre le procès d’Ali Ghediri, le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed a décidé, hier de reporter au 2 février prochain, le procès des accusés dans l’affaire du groupe agroalimentaire « Benamor ». Le report de ce procès intervient à la demande des accusés en raison de l’absence du collectif de défense. Sont poursuivis dans cette affaire les propriétaires du groupe ainsi qu’une vingtaine d’accusés, dont les anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, pour dilapidation de deniers publics, blanchiment d’argent, obtention d’indus privilèges et exploitation illégale de terres agricoles.
Sarah O.