Conseil

CONSEIL DES MINISTRES : Quatre dossiers importants à l’examen

Une réunion du Conseil des ministres périodique sera tenue, aujourd’hui, sous la présidence d’Abdelmadjid Tebboune. Selon un communiqué de la présidence de la République, cette réunion traitera de deux projets de loi sur les associations et les finances, ainsi que des exposés relatifs à l’éducation et au soixantenaire de l’indépendance de l’Algérie. « Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, préside, aujourd’hui, une réunion du Conseil des ministres consacrée à l’examen et au débat du projet de loi organique relative aux associations et du projet de loi de Finances complémentaire 2022 (PLFC), ainsi qu’à d’autres exposés dont la révision des programmes éducatifs et du manuel scolaire, et les préparatifs du 60e anniversaire de l’indépendance ». Pour ce qui est des associations, selon les termes du projet de la loi organique tel qu’il a été examiné, mars dernier par le gouvernement, le texte fixe les modalités de création, les droits et obligations ainsi que le fonctionnement et la gestion des associations. L’objectif recherché par le président de la République étant d’ « apporter la précision, la clarté et la souplesse » dans l’application des dispositions de la loi. Laquelle, dans sa mouture révisée, vise à mettre en place les mécanismes d’un mouvement associatif voulu « actif et efficace au sein de la société ». Au titre du deuxième point, il sera question pour le Conseil des ministres d’examiner les ajustements apportés par le gouvernements suivant les instructions et orientation du chef de l’Etat, à la Loi de finances 2022. À ce propos, il faudrait s’attendre à ce qu’il y aurait incorporation de nouvelles dispositions relatives au volet économique et social, telle que la révision de la politique des subventions. En troisième lieu, le Conseil planchera sur le dossier de la révision et des programmes et des manuels scolaires, comme résultats des dernières consultations menées par le ministre de l’Education avec les partenaires sociaux du secteur. Enfin, à l’approche d’une date phare dans l’histoire contemporaine de l’Algérie, à savoir la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance annoncée en grande pompe, les préparatifs inhérents seront scrupuleusement examinés.
F. G.