Chengriha

CHENGRIHA APPELLE À LA PRÉSERVATION DE LA MÉMOIRE : « Battons-nous contre les pensées toxiques ! »

Le général d’Armée Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’ANP a présidé, hier, l’ouverture des travaux d’un colloque intitulé « L’information et la préservation de la mémoire…engagement et responsabilité pour la consolidation de la défense nationale», organisé au Cercle national de l’Armée, selon un communiqué du MDN. A l’entame de ce colloque Chengriha a prononcé une allocution à travers laquelle il a appelé à la préservation de la mémoire nationale par combattre les « pensées toxiques » qui tentent en vain de détacher le peuple algérien de son histoire dans le but funeste de nuire à l’avènement de l’Algérie nouvelle. À ce titre, le général d’armée a indiqué que l’un des plus grands défis auxquels notre pays fait face aujourd’hui, se rapporte aux tentatives  visant à briser l’attachement de notre peuple à sa mémoire et l’amener à rompre avec les principes et les valeurs que ses ainés ont portés et défendus avec tout ce qu’ils avaient de plus cher. Pour barrer la route aux ennemis de l’Algérie nouvelle, chère au projet du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, Chengriha a souligné que notre pays « est parfaitement conscient » et « œuvre » à combattre cette pensée toxique et à « annihiler » son effet en accordant une importance majeure au dossier de la mémoire en tant que pilier intrinsèque de l’édification de l’Algérie nouvelle, notamment à travers l’ensemble des décisions qui témoignent de nos valeurs authentiques et de notre attachement à notre identité et notre illustre histoire.
F. G.