Béchar : les bénéficiaires du projet des 770 logements perdent patience

Des citoyens en possession de la décision d’attribution de logements depuis le 20 août 2013 se sont adressés à la presse après avoir constaté que l’état d’avancement des travaux de ces 770 logements ne prête pas à croire qu’ils seront attribués fin mars comme promis par les responsables. Ces 770 logements sociaux locatifs font partie de la tranche 2010 du programme quinquennal 2010-2014. Leur réalisation a été confiée à 17 entreprises qui ont commencé les travaux en 2012 avec un délai de réalisation de 18 mois. Le 10 mars 2015, une simple visite des chantiers montre que si certaines entreprises sont en phase de finition des travaux, d’autres par contre sont très en retard. Au niveau du chantier de réalisation de l’école primaire censée accueillir les enfants des nouveaux locataires de cette grande cité, les poteaux sont encore apparents. Kadri Madani, un détenteur d’une décision d’attribution de logement depuis le 20 août 2013, dira qu’il occupait un logement en contrepartie d’un loyer mensuel de 10 000 DA et comme il ne pouvait plus continuer à payer le loyer, il loge actuellement avec son épouse et ses quatre enfants chez ses beaux-parents. Nous avons eu un grand espoir lorsque le Premier ministre avait annoncé que tous les bénéficiaires des logements sociaux locatifs seront logés avant le Ramadhan. Dernièrement, le wali a annoncé sur les ondes de radio Béchar que les clés nous seront remises à la fin de ce mois de mars, mais lorsque je suis venu ici pour voir de mes yeux, je ne crois pas que ce serait possible. J’ai quatre enfants dont deux scolarisés. Où vont-ils étudier ? L’école est encore en chantier. Deghbaj Ahmed dira que l’ancien wali leur avait promis le 20 août 2013 qu’ils seraient logés dans 18 mois. On est en mars 2015 et on ne voit rien venir. Mon bailleur me presse à lui restituer ses clés. Ammi Mustapha dira que la peinture extérieure de certains immeubles n’est que de la poudre aux yeux pour faire croire que les travaux avancent. Allez voir à l’intérieur. La faïence et le carrelage n’ont pas encore été placés. Il manque encore le raccordement aux différents réseaux d’AEP, d’assainissement et d’électricité. Quant aux VRD, n’en parlons pas. Nous nous adressons au Premier ministre pour qu’il fasse bouger les choses.
Messaoud Ahmed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>