Variole du singe

Variole du singe : les cas pourraient s’accélérer en Europe

Les cas de variole du singe pourraient s’accélérer en Europe, a estimé vendredi un responsable régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) tandis qu’au moins huit pays européens ont recensés des malades. « Alors que nous entrons dans la saison estivale (…) avec des rassemblements, des festivals et des soirées, je crains que la transmission s’accélère », a affirmé le directeur de l’OMS pour l’Europe, Hans Kluge. Des cas de ce virus endémique en Afrique de l’Ouest ont été enregistrés dans plusieurs pays occidentaux depuis début mai, notamment au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, au Canada, ou encore au Portugal, en France ou en Suède. L’étendue de la transmission est « atypique », a estimé M. Kluge, soulignant que « tous les cas récents sauf un n’avaient pas voyagé dans des zones où la variole du singe est endémique ». Vendredi, le Royaume-Uni a annoncé avoir enregistré onze nouveaux cas du virus, portant à 20 le nombre de personnes contaminées dans le pays. La France, la Belgique et l’Allemagne ont par ailleurs recensé leurs premiers cas. Les symptômes recouvrent fièvre, mal de tête, douleurs musculaires, mal de dos, g anglions lymphatiques enflés, frissons et fatigue. Des éruptions cutanées peuvent survenir, souvent sur le visage, et se répandre à d’autres parties du corps, avant de passer par différentes phases, de former une croûte et de tomber. Il n’existe pas de traitement pour la variole du singe, qui se transmet par contact avec une personne atteinte ou ses liquides organiques, dont la salive. Cette infection virale se guérit d’elle-même.

Tlemcen : repêchage des corps de deux personnes portées disparues à la plage de « Bider »
Les services de la Protection civile ont repêché les corps sans vie de deux personnes noyées portées disparues à la plage de « Bider » relevant de la commune de M’cirda Fouaga (Tlemcen), a indiqué samedi dans un communiqué de la Direction de la Protection civile de la wilaya. Les corps sans vie des deux personnes, âgées de 34 et 52 ans, ont été trouvés vendredi soir après une opération de recherche au large des côtes. Elles ont été victimes d’une noyade en compagnie d’une autre personne qui a été secourue, selon les mêmes services. L’opération de recherche a été effectuée par les agents de la Protection civile, en coordination avec les Gardes côtes de Tlemcen et pour laquelle tous les moyens nécessaires ont été déployés, a ajouté la même source. Les corps des noyés ont été évacués à la polyclinique de la commune de Marsat Ben M’hidi.

8 morts et 427 blessées sur les routes en 48 heures
Huit (08) personnes ont trouvé la mort et 427 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus au cours de ces dernières 48 heures à travers plusieurs wilayas du pays, indique samedi un communiqué de la Protection civile. Le bilan le plus lourd à été enregistré dans la wilaya de Chlef avec 2 personnes décédées, précise la même source. Par ailleurs, les secours de la Protection civile sont intervenus pour procéder au repêchage ou à l’évacuation de 8 personnes décédées par noyade, et ce à Tlemcen (3), Mostaganem (3), et à Ain Témouchent (2). Les services de la Protection civile sont, également, intervenus pour repêcher 3 personnes décédées dans des réserves d’eaux dans les wilayas de Djelfa (1), Boumerdès (1), et Souk Ahras (1). D’autre part, les unités de la Protection civile ont procédé à l’extinction de 14 incendies urbains, industriels et divers. La même source déplore, notamment, la destruction de 1.420 palmiers à Timimoun.

Démantèlement d’un réseau spécialisé dans le vol de câbles en cuivre à Chlef
Les services du Groupement territorial de la Gendarmerie nationale (GN) de Chlef ont démantelé un réseau spécialisé dans le vol de câbles en cuivre et récupéré une importante quantité de cuivre, a-t-on appris, vendredi, du corps constitué. Dans le cadre du suivi général du territoire, de la lutte contre les phénomènes visant à porter atteinte aux biens et aux personnes et de la protection des infrastructures publiques et des équipements, les éléments de la GN ont réussi, en deux opérations distinctes, à arrêter six individus activant dans un réseau spécialisé dans le vol de câbles en cuivre, précise un communiqué de la cellule de l’information et de la communication des services de la GN. La brigade de recherche a arrêté, lors de la première opération, cinq individus et saisi environ 5050 kg de cuivre usagé (câbles électriques, tubes de cuivre usagés), ainsi que deux camions servant de transport des matériaux volés et des membres du réseau. Agissant, dans la même affaire, sur la base d’une information signalant une personne en possession de câbles en cuivre à l’intérieur de son magasin situé dans la commu ne d’Oum Drou, la brigade de la GN de la même commune, et sur instruction des autorités judiciaires compétentes, a perquisitionné le magasin dans lequel a été retrouvé le matériel volé, note la même source. L’opération a permis la saisie de quelque 1100 kg de fils d’aluminium et de cuivre, et l’arrestation du suspect avant de le conduire au siège de la brigade pour approfondir l’enquête. Après finalisation des procédures légales, les six mis en cause seront déférés devant le Procureur de la République territorialement compétent pour constitution « d’association de malfaiteurs », « vol en bande organisée à l’aide d’un véhicule » et « recel de biens volés », a conclu le communiqué.

Arrestation d’une bande criminelle et saisie d’une quantité de drogue à Alger
Les services de la Sûreté de wilaya d’Alger ont réussi à mettre un terme à l’activité d’une bande criminelle organisée, constituée de trois (03) individus impliqués dans une affaire liée à la détention et à la vente de stupéfiants et de psychotropes, a indiqué, vendredi, un communiqué du même corps de sécurité. L’affaire a été traitée par la brigade mobile de la police judiciaire de Bab Ezzouar relevant de la Sûreté de la Circonscription de Dar El Beïda, qui a mis un terme aux activités d’une bande criminelle organisée impliquée dans une affaire de « détention de stupéfiants et de psychotropes pour la consommation et la vente et possession d’armes blanches prohibées », ajoute la même source. Les éléments de la brigade ont arrêté trois (03) individus, des repris de justice, âgés entre 19 et 30 ans, issus de la wilaya d’Alger, avec la saisie de 2.522 comprimés psychotropes, un morceau de cannabis et une somme estimée à 73000 DA, outre deux (02) armes blanches. Après finalisation des procédures légales, les prévenus ont été déférés devant les juridictions territorialement compétentes, selon la même source. Dans une autre affaire, et dans le cadre de la lutte contre les différentes formes de criminalité, la brigade mobile de la Police Judiciaire (BMPJ) de Birkhadem relevant de la Sûreté de la circonscription administrative de Bir Mourad Raïs, a arrêté un groupe de malfaiteurs impliqué dans une affaire de « détention, trafic et transport de stupéfiants dans un véhicule motorisé et port d’une arme blanche prohibée de sixième catégorie sans motif légitime ». L’affaire a été traitée sous la supervision permanente du parquet territorialement compétent, grâce à l’exploitation d’une information signalant des individus transportant de la drogue à bord d’un véhicule. Deux suspects ont été interpellés avec saisie de (10) plaquettes de kif traité (cannabis) et d’une somme estimée à 39000 DA, outre la saisie d’une arme blanche prohibée de sixième catégorie.

9,8 kg de kif traité saisis et trois individus arrêtés à Maghnia
Les services de police ont saisi une quantité de 9,8 kg de kif traité dans la commune de Maghnia et arrêté trois individus, a-t-on appris samedi auprès de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya de Tlemcen. L’opération menée par les éléments de la Brigade de recherche et intervention de la police judiciaire intervient suite à des informations signalant la commercialisation de drogue par deux individus dans un quartier de cette ville frontalière, a-t-on indiqué de même source. Les mis en cause ont été appréhendés à bord d’un véhicule, a-t-on précisé.