Aadl

SOUSCRIPTEURS AADL-2 AYANT INTRODUIT DES RECOURS : Lancement d’un programme supplémentaire

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, a annoncé le lancement d’un programme supplémentaire au profit des souscripteurs AADL-2 ayant fait des recours et qui n’ont pas payé la 1ère tranche car leur dossier a été rejeté.

Intervenant, hier, sur les ondes de la Radio nationale chaîne1, Nasri a exclu un éventuel retour à la formule AADL pour l’instant. En revanche il a annoncé : « nous allons lancer un programme supplémentaire concernant les souscripteurs ayant fait des recours et qui n’ont pas payé la 1ère tranche car leur dossier a été rejeté », ajoutant qu’après la réunion d’un comité spécialisé il a été décidé la prise en charge de leurs dossiers à partir de cette année, « après l’achèvement de certaines démarches, ( chercher des formules de finance, discussions avec les banques, trouver du foncier), l’Agence AADL ouvrira son site électronique aux citoyens concernés pour payer la première tranche  à condition que le projet soit réalisé dans des délais allant de 24 à 32 mois » indiquera-t-il. S’exprimant dans le même sillage sur le désir de certains citoyens de devenir propriétaire de leur logement, le ministre a annoncé la création d’une « nouvelle plateforme numérique pour posséder des appartements, qui inclura tous les nouveaux programmes lancés depuis 2013 ». Revenant à ceux qui veulent devenir propriétaires, le ministre explique que « l’agence AADL a achevé toutes les démarches administratives liées à ce sujet, afin qu’elle puisse ensuite, par l’intermédiaire des notaires, préparer des contrats personnels». Également, le premier responsable du logement en Algérie avait déclaré la distribution de plus de 200 000 unités dans le cadre du programme AADL2, ajoutant qu’il reste environ 300 000 unités en cour de construction. L’invité de la chaîne1 a précisé que les entreprises de construction ont été impactées par la situation exceptionnelle de l’année passée, ce qui a engendré le retard dans les réalisations des projets. À ce propos, il est nécessaire de rappeler que l’Agence nationale de l’amélioration et développement du logement a connu plusieurs complications, ces dernières concernent l’avancement des projets dans tout le territoire national notamment à l’Est du pays. Mais avec les récentes mesures prises par le gouvernement l’AADL pourra Finaliser les projets mis en attente. Selon son DG Mohamed Tarek Belaribi « la loi de finances pour 2021 a répondu à cette question. Cette dernière a réservé une enveloppe conséquente pour relancer les chantiers. Il a ajouté que l’agence veille au suivi quotidien du rythme de réalisation des projets, que ce soit en termes de délai ou de qualité ». Aussi, lors de son passage à Télévision algérienne, le même responsable a prévu la distribution de 130 000 logements au cours de l’année 2021, avec des certificats d’attribution qui seront délivrés dès mars prochain aux souscripteurs ayant déjà choisi leurs sites en 2019. Revenant à l’hôte de la radio, ce dernier a abordé le programme LPA, indiquant que 130 000 unités sont réservées à cette formule sur le territoire national, et qu’il sera soutenu cette année par un programme supplémentaire, estimant dans ce contexte qu’il s’agit de l’une des meilleures formules de logement urbain, se référant dans son discours à la «nouvelle formule de prêt légal qui permet aux citoyens d’obtenir de bons prêts répondant à leurs désirs»; aussi, le ministre a ajouté que ce LPA a connu plusieurs changements notamment dans les lois en fixant de nouvelles mesures afin d’éviter les complications du programme LSP. Enfin, Djamel Nasri a indiqué, concernant le fichier national du logement que ce dernier recense jusqu’à présent environ 9 millions de citoyens enregistrés dans les différents programmes d’aide de l’État, précisant que l’opération d’assainissement se poursuit en collaboration avec les différents secteurs concernés. « Le fichier national du logement créé en 2012, comporte les informations d’environ 9 millions de citoyens bénéficiaires des programmes de logements d’aides de l’État », ajoutant que ce fichier est relatif avec le fichier national de l’état civile et des données de la direction nationale du domaine.
Sarah Oubraham