Tunisie

Saisie de 36.000 dinars tunisiens et un lot de téléphones mobiles à El Tarf

Un montant de 36.000 dinars tunisiens et un lot de téléphones mobiles ont été saisis récemment au niveau du poste frontalier d’Oum Théboul, relevant de la daïra d’El Kala (wilaya d’El Tarf), lors de deux opérations de contrôle distinctes, a indiqué, samedi, la chargée de communication de la direction régionale des Douanes à Annaba. La première opération a permis de saisir 36.000 dinars tunisiens chez un voyageur algérien qui s’apprêtait à finaliser les formalités douanières pour quitter le territoire national vers la Tunisie, a précisé Mme Asma Belkhiri, soulignant que l’argent était dissimulé dans ses affaires personnelles. Selon la même source, les services des Douanes du poste frontalier d’Oum Théboul ont également saisi, lors d’une deuxième opération de contrôle, 36 portables mobiles de différentes marques chez un autre voyageur. La valeur globale de la marchandise saisie est estimée à 825.000 DA a signalé la même source, indiquant que cette infraction est réprimée par l’article 325 du code des Douanes, a noté la même responsable. La même source a rappelé également les efforts déployés au quotidien dans le cadre de la lutte contre la contrebande sous toutes ses formes en vue de la protection de l’économie nationale et de la santé du consommateur.

Ooredoo participe au 1er salon : Emploitic / Connect 2019
Forte de sa politique des ressources humaines tournée vers l’apprentissage, l’épanouissement professionnel et l’évolution, Ooredoo a pris part à la première édition du salon « Emploitic / Connect 2019 », qui s’est tenu les 5 et 6 octobre 2019, au niveau du Palais des expositions des pins maritimes à Alger.
Organisé par l’entreprise Emploitic.com, ce salon qui a réuni plus d’une centaine d’entreprises tous secteurs confondus, a été un espace d’échange entre les demandeurs d’emploi et les entreprises en quête de compétences et de talents.
Pour cette 1ère édition de ce salon de l’emploi, Ooredoo a marqué sa présence avec un stand où une équipe de la direction des ressources humaines s’est chargée de la réception des CV des candidats, effectuer des entretiens d’embauche et apporter conseils et orientations aux jeunes demandeurs d’emploi.
à travers sa participation à ce salon de l’emploi, Ooredoo réaffirme sa volonté de promouvoir sa politique RH et offrir l’opportunité aux jeunes talents et nouveaux diplômés de faire valoir leurs compétences.

Mort de deux enfants dans l’effondrement d’un mur d’une maison à Mascara
Deux enfants sont morts suite à l’effondrement d’un mur d’une maison située dans la commune de Sidi Abdelmoumen (Mascara), a-t-on appris samedi du directeur de la Santé et de la Population de la wilaya, Amri Mohamed. L’accident s’est produit vendredi soir dans un village relevant de la commune de Sidi Abdelmoumen dans la daira de Mohammadia, lorsqu’un mur vétuste de la maison d’une tante des deux victimes (deux frères) âgés de 2 ans et demi et 5 ans s’est effondré alors qu’ils étaient en train de jouer avec une corde accrochée au mur, a-t-on indiqué. Les deux enfants sont morts avant leur admission à l’hôpital «Dahou Dahaoui» de Mohammadia succombant à leurs blessures, selon la même source. Des responsables de la wilaya, dont le directeur de la Santé et de la Population et le directeur de la Protection civile, se sont rendus à l’hôpital de Mohammadia pour présenter les condoléances à la famille des deux victimes. Les services de la Gendarmerie nationale ont ouvert une enquête sur les circonstances de ce drame.

Saisie de 2 millions DA et des devises à l’aéroport international d’Oran
Les éléments de la Police des frontières à l’aéroport international « Ahmed Benbella » d’Oran ont saisi, hier, 2 millions DA et des devises, a appris l’APS auprès de ce corps de sécurité. Un passager s’apprêtant à quitter le territoire national en direction de Paris (France) a été arrêté en possession de 2 millions DA, de 2.000 dollars US et de 500 euros, a-t-on indiqué. Des procédures ont été prises à son encontre et une enquête est en cours, a-t-on ajouté.

Neutralisation d’une bande suspectée de vol de bétail à Hassi Bahbah (Djelfa)
Une bande d’individus (au nombre de quatre) suspectés du vol d’un troupeau de bétail, de nuit à Hassi Bahbah (50 km au nord de Djelfa) a été mise hors d’état de nuire par les éléments de la 2eme sûreté urbaine de cette daïra, a-t-on appris, samedi, auprès de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. L’opération a été rendue possible grâce à une plainte officielle présentée par l’une des victimes et son associé, portant sur le «vol de 18 têtes d’ovins, commis par des inconnus au niveau de leur étable», a indiqué le chargé de la communication, le commissaire de police Fites Saàd. Les investigations menées immédiatement après le dépôt de la plainte ont permis l’indentification des suspects, avant leur arrestation et restitution du bétail volé, a-t-il ajouté. Suite à quoi, a-t-il précisé, les quatre prévenus, tous des trentenaires et dont deux récidivistes, ont été présentés devant le procureur de la République prés le tribunal de Hassi Bahbah, qui a transféré leur dossier auprès du juge d’instruction du même tribunal. Ce dernier a ordonné leur mise en détention provisoire sous le chef d’inculpation de «constitution d’une association de malfaiteurs dans le but de commettre un délit», et «vol aggravé par les circonstances de nuit, effraction et usage d’un véhicule.»

11 migrants clandestins interceptés au nord-ouest de Ghazaouet
Onze candidats à la migration clandestine ont été interceptés, dimanche tôt dans la matinée, au nord ouest de Ghazaouet (Tlemcen), par des unités du groupement territorial des garde-côtes de Ghazaouet, a-t-on appris de ce corps de sécurité. Ces 11 clandestins, qui ont tenté leur aventure, à l’aide d’une embarcation en polyester, ont été interceptés, aux environs de minuit à 4 miles nautiques au nord ouest de Ghazaouet, par une patrouille des garde-côtes de Ghazaouet, a indiqué la même source. Ces 11 «harraga», originaires pour la plupart de la daïra de Ghazaouet, ont été remis, après formalités d’usage, aux services de la Gendarmerie nationale qui les présentera à la justice, a-t-on relevé de même source.

Un narcotrafiquant tué pendant une interview avec un journaliste au Mexique
Un trafiquant de drogue présumé a été tué par balle dans le Nord du Mexique alors qu’il donnait une interview à un journaliste américain travaillant pour la chaîne National Geographic, qui a lui-même été blessé, ont annoncé samedi les autorités locales. L’attaque s’est produite vendredi soir dans un quartier populaire de Ciudad Juarez, une ville à la criminalité galopante de l’Etat de Chihuaha près de la frontière américaine. «Un trafiquant de drogue présumé a été tué alors qu’il était apparemment en train d’être interviewé par une équipe de télévision. Des hommes armés d’une bande rivale sont arrivés et ont fait feu», a annoncé le parquet de Chihuahua dans un communiqué. «Le journaliste a été transféré dans un hôpital de la ville où il est traité pour une blessure par balle à la jambe», a-t-il précisé. Samedi matin, les autres membres de l’équipe de tournage, dont la nationalité n’a pas été précisée, ont été rapatriés aux Etats-Unis.

Perturbation lundi dans l’alimentation en eau potable à Bouâarfa et Blida
Une perturbation dans l’alimentation en eau potable (AEP) affectera lundi prochain la zone-ouest de la commune de Blida et de la localité de Bouâarfa pour cause de travaux d’entretien, a annoncé samedi l’unité de Blida relevant de l’Algérienne des eaux (ADE). L’opération de distribution de l’eau va enregistrer des «perturbations et des coupures, lundi et mardi prochains, dans la commune de Bouâarfa et la partie ouest de Blida», a-t-on indiqué de même source. A l’origine de cette «situation exceptionnelle», comme qualifiée par l’ADE de Blida, cette dernière a signalé le lancement de «travaux d’entretien au profit de la station de pompage de Marmane, au même titre que la rénovation de la station de pompage du centre ville de Blida». «La situation sera rétablie dès la fin des travaux visant l’amélioration de la distribution d’eau potable dans ces localités», a-t-on indiqué par ailleurs.