raccordements illicites

Réseaux AEP : Élimination de 400 raccordements illicites à Blida

Près de 400 raccordements illicites aux réseaux d’alimentation en eau potable (AEP) repartis à travers les 25 communes de la wilaya de Blida, ont été éliminés en 2018 par les services de l’unité locale de l’Algérienne des eaux (ADE), a indiqué lundi le responsable de cette unité. «L’élimination de ces 400 points de raccordements illicites nous a permis de récupérer un volume globale de 12.000 m3 d’eau», a indiqué, à l’APS, Abderrahim Tlemcani. Outre les pertes considérables en eau accusées par l’ADE, le responsable a souligné l’impact négatif de ces raccordements illicites sur la distribution de l’eau au profit des citoyens.
Aussi, il a fait part de la réparation de 600 points au niveau de nombreuses communes, suite à des appels reçus sur le numéro vert ou à des opérations d’inspection sur le terrain. Ces opérations interviennent dans le cadre des efforts de lutte contre le vol d’eau. Au même titre, M. Tlemcani a signalé le lancement, en 2018, d’un programme de renouvèlement des conduites d’AEP des communes du Grand Blida (Bouàrfa, Ouled Aiych, Beni Merad et Blida), se trouvant dans «un état de dégradation avancée, car remontant, pour une grande partie, à la période coloniale», a-t-il expliqué. «Le taux d’avancement de ce projet visant l’amélioration de l’AEP dans le Grand Blida (comptant une population globale de 350.000 âmes) est actuellement estimé à 35%, avec une prévision de livraison pour juin prochain», a fait savoir le responsable.
Le directeur de l’ADE de Blida a signalé la dotation du projet en question, qui s’étendra sur un linéaire de 170 km, d’une enveloppe globale de 2,5 milliards de Da, destinée, outre le renouvèlement des conduites AEP, au réaménagement de neuf réservoirs d’eau, 13 stations de pompage et 59 forages.