Accueil MONDE Oran : l’expérience du tri de déchets domestiques généralisée à d’autres quartiers

Oran : l’expérience du tri de déchets domestiques généralisée à d’autres quartiers

0

L’opération de tri sélectif à la source des déchets domestiques sera généralisée progressivement cette année à d’autres quartiers et cités de la wilaya d’Oran, a indiqué dimanche, le directeur du bureau d’Oran de l’organisation non gouvernementale « R 20 » (réseau mondial des régions luttant contre le changement climatique), partenaire de cette initiative. Dans une déclaration à la presse en marge d’une journée d’étude et d’évaluation de cette expérience au siège de la wilaya, Bessaoud Rachid a souligné que l’expérience pilote de tri sélectif des déchets ménagers, lancée en avril dernier dans les cités « Akid Lotfi » et « AADL pépinière », sera généralisée progressivement en 2015. Le bureau du « R 20 » lancera, prochainement à cet effet, des opérations de sensibilisation et de formation des enseignants d’établissements scolaires pour cibler des élèves d’autres quartiers qui seront sélectionnés en consultation avec les autorités locales, la direction de l’Environnement, des associations, des comités de quartiers et l’entreprise « Oran-Propreté », a-t-on ajouté. L’extension de cette opération repose sur la réussite de l’expérience pilote, l’intensification de la sensibilisation et la formation et la coordination avec différents acteurs, selon la même source. En prévision de la généralisation de cette opération, un montant de 50 millions de DA est consacré à l’achat de bacs d’ordures domestiques, a indiqué Benkhelfa Belkheir, président de la commission de santé, hygiène et environnement à l’Assemblée populaire de wilaya (APW), initiatrice de cette rencontre. L’expérience du tri sélectif a été favorablement accueillie par les habitants et a donné des résultats jugés positifs à tel point que 90 % des résidents de la cité « AADL pépinière » ont appliqué des mesures et méthodes de tri. Le taux a atteint à Haï « Akid Lotfi » 60 %, selon le directeur du bureau « R 20 » qui a présenté un exposé évaluatif de l’opération. Dans le cadre de ce projet, 15 tonnes de déchets secs recyclables ont été collectés au niveau des deux cités, a ajouté Bessaoud. Ces résultats ont été obtenus à la faveur de la formation de 140 personnes qui effectuent un rôle d’animateurs, de 50 enseignants, de 20 concierges et 15 employées d’hygiène des deux quartiers, outre dix membres de comités de quartiers qui ont bénéficié d’une formation dans ce domaine, et l’emploi d’un nombre de jeunes dans le cadre du contrat d’insertion par la formation. Des journées pédagogiques sur le tri sélectif ont été organisées aux établissements scolaires au profit d’enseignants, d’élèves et de leurs parents sensibilisant 1 000 familles sur cette opération. En dépit de l’action de sensibilisation depuis le lancement de l’expérience, certains bacs à ordures ont été détériorés par endroits, a regretté le directeur du bureau R 20 d’Oran lors de la rencontre d’étude, à laquelle ont assisté des représentants d’associations intéressées par l’hygiène des cités, de la direction de l’Environnement et des bureaux d’hygiène des différentes communes de la wilaya. Pour rappel, le projet du tri sélectif à la source des déchets domestiques dont a bénéficié la wilaya d’Oran est le fruit d’un accord-cadre signé entre le Gouvernement algérien et l’organisation non gouvernementale « R 20 » en juin 2013.

Article précédentHandball : le GS Pétroliers, une piètre saison pour une grosse cylindrée
Article suivantYémen : Ban Ki-moon appelle à une trêve humanitaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.