Brice Cabibel

LES COUPURES D’EAU SERONT DE 16H00 à 06H00 : Perturbations de l’AEP pendant quatre jours à Alger

Contrairement à ce qui a été déduit du communiqué de la Seaal (Société des Eaux et de l’Assainissement d’Alger) concernant les coupures d’eau annoncées pour la capitale, les communes de la wilaya d’Alger concernées seront toutefois alimentées en eau tous les jours, au moins de 6h00 à 16h00, et ce à partir d’aujourd’hui jusqu’à jeudi à 20h, ont indiqué les responsables de cette société, dans une conférence de presse, animée hier à Alger.

Ce qui veut dire que la coupure sera enregistrée uniquement pendant la soirée, et cela  à partir de 16h jusqu’à 6 heures du matin pendant les travaux qui se dérouleront aujourd’hui, mardi, mercredi et jeudi à 20h. En effet, une annonce mal formulée de l’entreprise avait causé l’inquiétude des habitants d’Alger qui ont commencé déjà à stocker l’eau pour se mettre à l’abri de l’éventuelle coupure. Les communes concernées par ces perturbations en eau potable sont : Aïn Taya, Heraoua, El-Marsa, Bordj El-Bahri, Reghaïa, Rouiba, Bordj El Kiffan, Bab Ezzouar, Eucalyptus, Baraki, El-Harrach, Mohamadia, Oued Smar, Hussein Dey, Megharia, Badjarrah, Bourouba, Gué de Constantine, Birkhadem, Alger-Centre, Belouizdad, Sidi M’hamed, Kouba, Bir Mourad Raïs, Hydra, El Biar, Ben Aknoun, Bouzaréah, Chéraga, Béni Messous, Dély Brahim, Bab El-Oued, Casbah, Oued Koriche, Bologhine et Raïs Hamidou. Par ailleurs, les perturbations pourront aussi être enregistrées au niveau de Douéra, Khraïcia, Baba Hacène, Draria, El- Achour, Ouled Fayet et Souidania, indique-t-on.
« Nous assurons les citoyens qu’ils seront alimentés en eau au quotidien, durant la période des travaux qui commenceront dès demain (aujourd’hui, lundi, ndlr). Pendant toute la durée de l’intervention Seaal assurera quotidiennement l’alimentation des communes situées sur la chaîne, durant la tranche horaire de 6h 00 à
16 h00 au minimum, et cela jusqu’à jeudi à 20h. À cet effet, nous appelons les citoyens à ne pas s’affoler et nous les invitons à une utilisation rationnelle de cette ressource très chère », a indiqué le DG de Seaal, Brice Cabibel, tout en ajoutant qu’également un dispositif de citernage sera mis en place pour assurer le fonctionnement normal des établissements hospitaliers.
Le DG de Seaal a noté que ces travaux sont engagés dans le cadre de la rénovation des canalisations et faire face aux fuites d’eau enregistrées estimées à 6 .000 M3. Dans ce sens, le directeur de l’Exploitation, Slimane Bounnouh a expliqué que les travaux toucheront 4 points du système de production d’eau potable qui s’étend de Boudouau jusqu’au frontières de Rouiba. Ce système, dit « Spik » totalisant un linéaire de 94 km de canalisation assure le transfert d’environ 600 000 m3/J d’eau potable. Il a été mis en service il y a 32 ans, et suite aux fuites enregistrées, il fera l’objet d’une rénovation, précise-t-il ajoutant que Seaal a décidé de lancer ces travaux en cette période précise précédant le mois de Ramadhan et la saison estivale, vu que la consommation n’est pas grande comparativement aux autres périodes.
Il a expliqué que ce genre de travaux ont été réalisés, mais pas avec l’ampleur que nécessite cette opération qui sera entamée à Alger et qui durera 4 jours.
Dans ce sens, le même responsable a rassuré les Algérois quant à la disponibilité de l’eau durant l’été. «  Il n’y a pas de panique ! Nous avons une mobilisation de ressources d’une capacité de 233 millions de M3 en prévision de cet été. Durant l’été 2019 nous avons enregistré des perturbations dans différentes communes, mais cette année, toutes les dispositions seront prises pour passer un été sans coupure permanente d’eau », a rassuré M. Bounnouh tout en disant que la plupart des communes de la capitale sont alimentées en eau au quotidien 24h/24, et si certaines localités enregistrent des perturbations c’est à cause de leur topographie.

Distribution d’eau à Alger : 20% consommés illicitement
À Alger, Seaal a constaté, à travers son réseau de distribution, que 58% d’eau est consommée, 20% sont consommées illicitement et 22% partent dans des fuites. En janvier passé, Seaal a traité 16 fuites d’eau au niveau d’Alger. L’entreprise œuvre à lutter contre les fuites d’eau avec une moyenne de 100 fuites/ Jour et au renouvellement de 100 à 120 km de canalisation.
Seaal assure au quotidien la distribution de 1,1 million de M3 à Alger. 50% des ressources proviennent des barrages, 25% des ressources souterraines et forage, et 25% des stations de dessalement.
Dans son plan d’action, Seaal se prépare pour l’installation des compteurs intelligents. La procédure est en phase d’étude avec possibilité d’un partenariat avec un producteur local, indiquent les responsables de l’entreprise. Une base de données est en cours de création afin d’optimiser la gestion des fuites et détecter les branchements illicites.
H. Hadjam