CNAC

CNAC : Plus de 70 projets avalisés depuis le début 2019 à Oran

La Caisse nationale d’assurance chômage (Cnac) à Oran, a avalisé le financement de plus de 70 projets dans différents secteurs d’activités depuis le début de l’année en cours, a-t-on appris de son directeur. Pas moins de 72 projets ont été avalisés et financés par la Cnac sur 102 dossiers accueillis depuis le début d’année en cours, a indiqué Noureddine Sahraoui, qui a ajouté que le restant des dossiers seront étudiés suivant un calendrier préalablement mis en place au niveau de la commission de sélection, d’approbation, de financement et d’agrément à la Cnac. Ces commissions sont composées d’un conseiller animateur de la Cnac chargé de l’accompagnement du chômeur porteur d’un projet et de représentants du wali, de la direction de l’emploi, des impôts, de l’Agence nationale de l’emploi Anem, des banques concernés et de la chambre professionnelle. Cette commission se charge de l’examen des projets soumis pour aval concernant la faisabilité et le financement.
Des projets financés concernent la création d’agences de publicité, d’assurances, des auto-écoles, des services de transport sanitaire, des métiers de bâtiment, de plomberie, de soudure, des bureaux d’avocat, des cabinets médicaux ou encore le recyclage des produits non ferreux, a-t-on fait savoir. Pour encourager les jeunes vers différents modes de soutien de la Cnac, plusieurs mesures ont été prises devant contribuer à augmenter le nombre de micro-entreprises et lutter contre le chômage en relevant l’âge des bénéficiaires à 55 ans, en plus de la possibilité de faire bénéficier la communauté résidant à l’étranger et le déblocage du financement des véhicules utilitaires intégrés dans un projet précis. En 2018, l’antenne d’Oran de la Cnac a financé 52 projets d’investissement dans les secteurs des services, de l’industrie et de l’agriculture créant 130 emplois.
La Cnac ambitionne d’augmenter le nombre d’entreprises créées cette année grâce à son financement par rapport à l’année dernière, en tablant sur le chiffre 450 entreprises comme objectif à atteindre surtout avec les nouvelles mesures décidées.
Cependant, l’affluence est encore faible à ce jour, a ajouté M. Sahraoui espérant une amélioration du nombre de projets dans les mois prochains.