FR

Cérémonie à l’honneur des femmes algériennes à l’ambassade d’Algérie en France

Une cérémonie à l’honneur des femmes algériennes en France a été organisée vendredi après-midi à l’ambassade d’Algérie en France dans le cadre la célébration de la Fête internationale de la femme. Une soixantaine de femmes membres de la communauté algérienne en France étaient présentes à cette cérémonie qui a vu la participation de Nora Berra, ex-secrétaire d’État chargée des Aînés, puis ex-secrétaire d’État chargée de la Santé (2010-2012). L’ambassadeur, Abdelkader Mesdoua, a salué, à cette occasion, le combat de la femme algérienne pendant et après l’indépendance, soulignant sa participation et sa présence dans toutes les sphères d’activité des secteurs économique, social et éducatif. En direction des femmes de la communauté nationale, l’ambassadeur a appelé à «travailler ensemble» pour des projets concrets en Algérie. Au cours de la cérémonie, des femmes exceptionnelles ont évoqué, devant l’auditoire, leurs parcours, dont notamment la pilote de l’aviation militaire, Abdessemad Hakima, dans les années 1970 (actuellement retraitée de l’ANP), Nora Guemar, une spécialiste en énergie qui a créé une entreprise en Algérie dans le secteur des énergies renouvelables, ou Mme Hamlaoui, formée à l’USTHB, devenue en France chercheuse en intelligence artificielle. La cérémonie s’est terminée par une collation après un hommage rendu à deux femmes de l’ambassade d’Algérie en France qui ont bénéficié de leur droit à la retraite.

Une Japonaise de 116 ans doyenne de l’humanité
Une Japonaise âgée de 116 ans a été confirmée comme la personne la plus âgée vivant dans le monde, a annoncé samedi le Guinness des Records. Kane Tanaka est née le 2 janvier 1903, l’année même où les frères Orville et Wilbur Wright ont réussi le premier vol motorisé de l’histoire, acte de naissance de l’aviation moderne. Son intronisation officielle comme doyenne de l’humanité a été célébrée dans la maison de retraite où elle réside, à Fukuoka, dans l’ouest du Japon, lors d’une cérémonie en présence du maire de la ville, Soichiro Takashima. Quand on lui a demandé quel avait été le moment le plus heureux de sa vie, elle a répondu: « maintenant ». Mariée en 1922 à Hideo Tanaka, elle a eu quatre enfants et en a adopté un cinquième. Le matin, elle se réveille le plus souvent à 06H00. L’après-midi, elle étudie les mathématiques et pratique la calligraphie. « L’un de ses passe-temps favori est le jeu Othello, elle est devenue experte dans ce classique des jeux de sociétés et parvient souvent à battre le personnel de la maison », ajoute le Guinness des Records. Le Japon, connu pour la longue espérance de vie de ses habitants, peut se prévaloir d’avoir été la patrie de plusieurs doyens, dont Jiroemon Kimura, mort en juin 2013 à 116 ans et qui détient le record de longévité masculine, et Masazo Nonaka, mort en janvier à l’âge de 113 ans alors qu’il était l’homme le plus âgé du monde. Selon le Guinness, le record de longévité pouvant être prouvé officiellement, tous sexes confondus, reste détenu par la Française Jeanne Calment, décédée en 1997 à l’âge de 122 ans et 164 jours. Des chercheurs russes l’ont mis en doute récemment, sans convaincre un collège d’experts français qui ont examiné en janvier leurs arguments.

Une petite ville aux États-Unis élit une chèvre comme nouveau maire
Une chèvre nubienne, nommée Lincoln, 3 ans et de longues oreilles blanches, a été nommée maire de Fair Haven, une petite commune du Vermont aux États-Unis. Elle a devancé, ce 5 mars, 15 autres candidats dont la gerbille Crystal Mais comme derrière chaque grand élu se cache un grand homme de l’ombre, il faut mentionner Joseph Gunter, le « town manager » (gérant municipal) de la ville de 2500 habitants qui a des fonctions semblables vu que la ville n’a pas de maire officiel à sa tête. C’est lui qui a eu l’idée d’organiser cette élection afin de récolter des fonds pour la construction d’un terrain de jeu. Lincoln aura tout le long de son mandat un rôle de représentation lors des divers événements de la ville comme « La parade du Memorial Day, le Festival des pommes et les animations que nous proposons chaque vendredi en été » explique Joseph Gunter. Le nouvel édile ne devrait pas prendre la grosse tête et devrait même s’occuper en personne de la tonte de la pelouse de la mairie.

Allemagne : un chien saisi et vendu aux enchères pour éponger les dettes de ses maîtres
Ils ont saisi un chien baptisé « Edda ». Des huissiers ont vendu l’animal de compagnie d’une famille pour éponger ses dettes à Ahlen (Allemagne), selon plusieurs médias allemands. C’est un journal local, Ahlener Tageblatt, qui a donné l’information en premier, le 23 février. Elle a ensuite été reprise par Die Glocke, le Süddeutsche Zeitung (articles en allemand) et d’autres médias européens comme la BBC (en anglais). Le chien a été vendu sur le site de vente aux enchères eBay pour 750 euros, la moitié de ce qu’espérait la propriétaire. Ce prix bas a d’abord alerté la nouvelle propriétaire du chien, Michaela Jordan, une policière citée par Die Glocke. Elle explique au journal local qu’elle a appelé le numéro associé à l’annonce. C’est à ce moment-là qu’elle a appris que le chien était vendu pour recouvrer les dettes de sa famille et la taxe sur les chiens, car certains pays ont un impôt sur les animaux. Au téléphone, l’employé de la mairie lui assure que l’animal est en bonne santé. Michaela Jordan est rassurée et achète le chien. Mais depuis, elle a déjà déboursé 1 800 euros pour le faire opérer des yeux, dont une fois en urgence, l’animal ayant failli devenir aveugle. Elle réclame donc des indemnités à la ville d’Ahlen.