Economie

Entretien avec Ahmed-Zineddine Aoudia, président de la Fédération nationale des auto-écoles

-Le Courrier d’Algérie : Le ministère des Transports connaît un changement à sa tête avec la désignation de Boudjema Talai en remplaçant d’Amar Ghoul. Certains estiment que ces changements fréquents des ministres à la tête de ce département, affectent le bon déroulement des projets lancés dans le secteur comme celui du permis à points qui dure depuis plus de trois ...

Lire la suite »

LFC 2015 : des changements pour le prix de référence du baril de pétrole ?

En attendant la présentation de la loi de finances complémentaire pour 2015, devant l’Assemblée populaire nationale, les langues se délient déjà sur la confection de cette loi. Devant la baisse des cours du pétrole, qui dure depuis plusieurs mois, plusieurs questions se posent sur le prix de référence fiscal sur lequel doit être basée cette LFC ainsi que le prix ...

Lire la suite »

Annulation de la LFC 2013 : les arguments du gouvernement

La Loi de finances complémentaire a été annulée en 2013. L’on se souvient de la déclaration du Premier ministre Abdelmalek Sellal, en septembre 2013, lorsqu’il a affirmé que son gouvernement ne procédera pas à l’élaboration d’une Loi de finances complémentaire (LFC) 2013. En adoptant la même attitude que l’ex-ministre des Finances, Karim Djoudi, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal avait déclaré ...

Lire la suite »

Abderrahmane Mebtoul : «supprimer le FRR et établir la LFC sur la base du cours du marché»

Le Courrier d’Algérie : Les annonces sur une loi de finances complémentaire pour 2015 fait impatienter certains qui attendent beaucoup de cette loi. D’autres s’interrogent sur la confection de cette loi surtout pour ce qui est du prix de référence du baril du pétrole devant la baisse des cours du pétrole. A votre avis, est-ce que le gouvernement maintiendra le ...

Lire la suite »

Abderrahmane Benkhalfa, expert financier : «Les banques attendent les listes des produits concernés par le crédit»

Le Courrier d’Algérie : Le retour du crédit à la consommation fait le bonheur des consommateurs. Vous qui aviez, en 2008, avant l’interdiction de ce type de crédit, expliqué que l’Algérie ne connaîtrait pas de crise de crédit, que pensez-vous de cette décision ? Abderrahmane Benkhalfa : C’est une bonne chose pour les banques car il faut savoir que cette ...

Lire la suite »

Éviter le risque de surendettement : une Centrale des risques à la rescousse

Ce retour du crédit à la consommation pourrait booster le surendettement des ménages. Afin de contrer cette possibilité la Banque d’Algérie mettrait en place en parallèle une institution pour endiguer une potentielle crise de surendettement et prévenir toute catastrophe sociale et financière. Ainsi, le retour au crédit à la consommation sera accompagné par l’entrée en service de la Centrale des ...

Lire la suite »

Renault Symbol made in Algeria : comment se fera le crédit ?

Juste après l’annonce du relancement du crédit à la consommation, toutes les attentions se tournent actuellement vers la Renault Symbol made in Algeria. Combien sera le crédit, s’interrogent certains qui attendent avec impatience le lancement de ce dernier par l’entreprise. Lors du lancement de la production de la voiture Symbol en Algérie en novembre 2014, il a été annoncé que ...

Lire la suite »

Crédit à la consommation : un taux d’intérêt entre 5 et 8% ?

Le crédit à la consommation est enfin relancé. Attendu depuis son interdiction en 2009, les consommateurs se réjouissent de cette nouvelle, malgré que la décision concerne les produits locaux. En effet le crédit est autorisé que pour l’achat de produits de la production nationale, ceci dans le but d’encourager les produits algériens. De plus ce produit financier ne pourra concerner ...

Lire la suite »

Augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz : quel impact sur les bourses moyennes ?

L’augmentation des tarifs revient en actualité avec les dernières déclarations du P-DG de Sonelgaz, Noureddine Bouterfa, qui réclame une révision à la hausse des prix de l’électricité et du gaz. Cette information n’a pas été du goût des consommateurs qui se plaignent déjà de factures salées de cette énergie. «Cette décision, si elle serait exécutée, la majorité des citoyens soit ...

Lire la suite »

Abderrahmane Mebtoul : «les prévisions de consommation du gaz et de l’électricité ont toujours été dépassées»

Le Courrier d’Algérie : malgré que le ministre de l’Energie a exclu toute augmentation des tarifs d’électricité, le P-DG de Sonelgaz persiste et signe : une hausse des prix de l’électricité et du gaz est inévitable. Comment expliquez-vous cela ? Abderrahamane Mebtoul : D’abord il faut préciser que les prévisions de consommation ont toujours été dépassées, notamment à cause de ...

Lire la suite »