Wahid Bouabdellah, Cheb khaled : B’hal b’hal (*)

On aurait cru lire Amar Saâdani tant les propos débités par Wahid Bouabdellah dans un journal électronique donnent la nausée et traduisent le penchant pavlovien à la mère patrie du député FLN. Mais désormais, l’ex.P-dg d’Air Algérie, n’est plus en concurrence politique avec le secrétaire général du FLN, et se laisse aller dans un exercice bas de gamme de « qui-mieux-mieux» avec Cheb Khaled qui reste le premier algérien à avoir fait montre d’un amour démesuré, sulfureux, presque mystique pour « Sidna » Mohamed VI. à sa décharge, le chanteur disait ces choses-là sous l’effet de « dakec-chi » comme diraient les Marocains. Bouabdellah, probablement, en raison de l’abstinence, Ramadhan oblige. Le parallèle est troublant, tout de même. Ya Sobhane Allah !!!

Certes, Le Roi du Maroc a transformé l’économie de son pays… au profit de sa Holding familiale, au détriment du citoyen marocain. Aucun secteur générant du profit n’y a échappé : les banques, les assurances, l’agroalimentaire, la grande distribution et bien entendu l’héritage séculaire que sont les grandes plantations de kif de Ketama. Le Maroc est indéniablement le premier pays exportateur de résine de cannabis au monde. Pour Bouabdellah, ce sont les Algériens qui sont addicts au Kif marocain. Le Maroc nous rend service en nous envahissant de shit. Alors, ouvrons la frontière pour combattre cette addiction !!! Wakkha , Si Wahid ?

Et puis, cette sournoise façon suggérée de faire chanter l’Algérie ne doit pas rester en l’état : ou on soutient M6 ou ce sont les militaires qui prennent le pouvoir et on ira droit vers la guerre avec le voisin. Cela donne froid dans le dos, après tout. Bouabdellah craignant pour la monarchie ! Plus que le roi lui-même qui a tellement corrompu ses militaires au point qu’il peut se pavaner, de jour comme de nuit, dans les ruelles malfamées de Marrakech ou de Casa, là où des bambins se vendent aux touristes occidentaux pour manger à leur faim, sans crainte d’être « dérangé » par ses sujets ou renversé par les militaires! Est-ce le Roi qui est en train de s’armer contre l’Algérie ou ce sont les militaires ? Est-ce lui qui invective l’Algérie ou ses militaires ? Bouabdellah a la manie de détourner les choses en justifiant l’attitude guerrière du Roi et ses insultes par le comportement méprisant des Algériens envers les propositions de dialogue du Maroc. Rien que cela ! Fouad El Himma a de quoi s’inquiéter, les appels du pied de Bouabdellah sont aussi maladroits que manifestes. Tout compte fait, après Cheb Khaled, Saâdani et maintenant Bouabdellah, « Sidna» doit se marrer… de n’avoir que de mauvais sponsors !
Malik El Moulouk
(* : Kif kif)