ordinateur

Un ordinateur meilleur que les dermatologues pour repérer les cancers

Une équipe de chercheurs a annoncé mardi qu’un ordinateur a réussi à être meilleur que les dermatologues pour repérer les cancers de la peau sur une série de photos. Une équipe germano-franco-américaine a entraîné ce système d’intelligence artificielle à distinguer des lésions de la peau et grains de beauté selon qu’ils étaient bénins ou alarmants, en lui montrant plus de 100.000 images. Puis les performances de la machine (un réseau neuronal convolutif, dans le jargon des sciences de l’information) ont été comparées à celles de 58 médecins spécialistes, venus de 17 pays. «La plupart des dermatologues ont fait moins bien», écrivent les chercheurs dans la revue Annals of Oncology. Avec une simple photo de 100 cas jugés compliqués, les médecins ont correctement identifié 87% en moyenne des mélanomes qui leur étaient présentés. Quand ils obtenaient des images en plus gros plan, et des renseignements plus détaillés (âge et sexe du patient, position de la lésion cutanée), ce taux montait à 89%. Mais la machine a fait mieux, avec 95% de mélanomes détectés à partir de la première série de photos. L’ordinateur non seulement «a manqué moins de mélanomes», mais a aussi «fait moins d’erreurs de diagnostic consistant à voir des mélanomes dans des grains de beauté bénins», ce qui «aboutirait à moins d’opérations inutiles», a souligné dans un communiqué le professeur de médecine Holger Hanssle, de l’université de Heildelberg (Allemagne). Pour les chercheurs, la question n’est pas de se passer des médecins au profit de l’intelligence artificielle, mais de faire d’elle «un outil supplémentaire». «Aujourd’hui rien ne remplace un examen clinique approfondi», ont rappelé deux professeurs australiens en dermatologie, Victoria Mar et Peter Soyer, dans un commentaire publié avec l’étude. D’après le Centre international de recherche sur le cancer, agence de l’Organisation mondiale de la santé, chaque année 232.000 cas de mélanome malin sont déclarés, et 55.000 personnes en meurent. Ce type de cancer «peut être soigné s’il est détecté de manière précoce, mais de nombreux cas ne sont diagnostiqués que quand le cancer est plus avancé et difficile à traiter», ont souligné les chercheurs.

Ooredoo et le CRA organisent des Iftar de solidarité Ramadhan
Comme chaque année Ooredoo, entreprise citoyenne, s’associe à son partenaire, le Croissant Rouge Algérien (CRA), pour des actions de solidarité et organisent conjointement, en ce mois de Ramadhan, des Iftar quotidiens aux profits des jeûneurs et des ouvriers travaillant loin de leurs familles. Pour les besoins de cette initiative solidaire, et pour la deuxième année consécutive, Ooredoo ouvre ses salles de restauration aux niveaux de ses sièges d’Alger, d’Oran et de Constantine où des repas complets sont servis quotidiennement tout au long du mois sacré par des bénévoles du CRA et des employés de Ooredoo.Afin d’exprimer leur soutien et leur solidarité, la Présidente du CRA, Mme Saïda Benhabyles et les cadres dirigeants de Ooredoo, ont tenu à partager le lundi 28 mai 2018, au siège de Ooredoo à Ouled-Fayet un Iftar Ramadhan au cours duquel ils ont pu constater de visu les conditions de prise en charge des jeûneurs et échanger avec eux dans une ambiance conviviale. Dans une déclaration faite à cette occasion, la Présidente du CRA Mme Saïda Benhabyles a affirmé : «Nous remercions notre partenaire Ooredoo d’avoir mis à notre disposition ses cantines pour lancer cette opération de bienfaisance durant ce mois de Ramadhan. Je salue l’engagement de Ooredoo qui exprime, par ce geste, sa solidarité agissante et active au sein de la société. Depuis 2008, notre partenariat avec Ooredoo nous permet d’enrichir et de concrétiser notre programme d’actions à travers de nombreux projets en faveur de différentes couches de la société. » Pour rappel, chaque année durant le mois de Ramadhan, Ooredoo et le CRA concrétisent de nombreux projets humanitaires dans le cadre de la mise en œuvre de leur partenariat stratégique dans les activités humanitaires et caritatives conclu en 2008. Par cette action caritative en ce mois de piété, de partage et de solidarité, Ooredoo réitère son engagement aux côtés du CRA et exprime sa responsabilité sociétale au sein de la société algérienne.

RDC : L’Unicef appelle à placer les enfants au cœur de la riposte à l’épidémie d’Ebola
Exposés et touchés de plus en plus par l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC), les enfants doivent être une «priorité dans le cadre de l’intervention», a recommandé le Fonds onusien pour l’enfance. L’UNICEF continue d’intensifier ses efforts de prévention dans les écoles des trois zones de santé touchées en RDC, à savoir Mbandaka, Bikoro et Iboko, indique un communiqué de l’agence onusienne. Cela comprend les efforts en cours pour installer des unités de lavage des mains dans 277 écoles et soutenir des activités de sensibilisation auprès de plus de 13 000 enfants aux régions touchées. Le Fonds s’est également dit préoccupé par le bien-être des enfants dont des proches ont contracté la maladie. Il a souligné la nécessité d’offrir un soutien psychosocial aux enfants dont les parents ou les personnes qui s’occupent d’eux meurent d’Ebola ou qui vivent isolés parce qu’ils ont été en contact avec une personne infectée. Les précédentes crises d’Ebola ont démontré que les travailleurs sociaux sont nécessaires pour identifier et aider les enfants vulnérables, indique le Fonds. Il ajoute qu’actuellement 22 agents psychosociaux formés par l’UNICEF et ses partenaires apportent une aide aux familles touchées par l’épidémie d’Ebola.

Les armes de la Seconde guerre mondiale continuent de tuer
Une explosion a fait un mort et deux blessés, dans la ville de Bacau, en Roumanie, lundi dernier, suite à une déflagration d’un obus datant de la Seconde guerre mondiale. La victime est un ouvrier âgé de 27 ans et l’un des deux blessées dans l’explosion a vu sa main gauche arrachée et le second a été touché dans l’artère fémorale et blessé dans la poitrine, les deux blessés ont plusieurs lésions à cause des éclats de la déflagration, selon la même source. L’explosion a eu lieu, dans une forêt de Bacau, où des ouvriers sont tombés sur un obus datant de la Seconde Guerre mondiale. Le ministère roumain de la Défense a mis à disposition deux hélicoptères pour transporter les blessés.

Une quantité record d’armes produite au Royaume Uni vendue à Israël
Les sociétés de l’industrie militaire du Royaume-Uni ont fourni à Israël une quantité record d’armes en 2017, relate dimanche le journal The Guardian. Selon les chiffres fournis par la Campagne contre le commerce des armements (CAAT), le Royaume-Uni a vendu en 2017 des armes à Israël pour une valeur totale de 221 millions de livres sterling (252 millions d’euros), ce qui constitue une augmentation considérable en comparaison avec l’an 2016 (86 millions de livres sterling) et l’an 2015 (20 millions de livres sterling), indique The Guardian. Selon le journal, la liste des produits fournis comprend de l’équipement, des munitions d’armes légères, des missiles, des viseurs d’armes et des fusils de sniper. Ces rapports sont publiés, à un mois avant la visite de cinq jours du prince William au Moyen-Orient.

L’Iran émet une alerte contre le logiciel malveillant VPNFilter
L’Iran a émis une alerte contre une vague imminente d’attaques commises par un logiciel malveillant (malware), a rapporté lundi le quotidien iranien Financial Tribune. La diffusion de ce logiciel, intitulé VPNFilter, est susceptible d’affecter des centaines de milliers de routeurs domestiques et professionnels. Il procède en collectant les données privées des usagers ou en bloquant le trafic internet, a précisé le Centre de coordination de l’équipe de réaction aux urgences informatiques d’Iran, cité par le quotidien. L’attaque ne se limite pas à l’Iran, et a déjà affecté un grand nombre d’ordinateurs à travers le monde, a averti le Centre. Il a conseillé aux possesseurs d’un grand nombre de marques de routeurs de les éteindre et de les rallumer, et de télécharger les mises à jours des constructeurs pour se protéger. Ce logiciel malveillant a initialement été détecté par Cisco Systems Inc, qui a précisé que la campagne de piratage visait notamment les appareils Linksys de Belkin International, ainsi que ceux de MikroTik, Netgear Inc, TP-Link et QNAP.