Tizi-Ouzou : Les employés de l’ADE reprennent le travail

Les travailleurs de l’unité de l’Algérienne des eaux (ADE) de Tizi-Ouzou ont cessé, dimanche, leur mouvement social qui a duré près de trois (3) mois, et repris leur travail, tout en maintenant une journée de grève hebdomadaire, a-t-on appris du conseil syndical de cette entreprise. La décision a été prise jeudi dernier lors d’une assemblée générale des travailleurs pour l’évaluation du protocole d’accord signé en décembre dernier entre le ministère des Ressources en eaux et les différentes directions du secteur et la fédération de l’hydraulique et des forêts. L’accord, qui entrera en vigueur en juin prochain avec un effet rétroactif à partir du mois en cours prévoit, selon Salem Kabu, membre du conseil syndical « plusieurs augmentations réclamées par les travailleurs, à l’exemple du salaire de base et certaines primes, dont le panier et celle de la femme au foyer. » S’agissant du maintien d’une journée de grève cyclique chaque mardi, M. Kabi a souligné que celle-ci sera « suspendue dès qu’une date précise pour l’application de cet accord sera fixée. » Les travailleurs de l’ADE réclamaient, pour rappel, « la révision de la grille des salaires et la revalorisation du salaire de base. »