irrigation d'appoint

Souk-Ahras : Extension des superficies irriguées à plus de 8200 hectares

La superficie des terres agricoles irriguées dans la wilaya de Souk Ahras, qui ne dépassait pas ces deux dernières saisons les 7 347 hectares, est passée cette année à 8220 hectares, a-t-on appris lundi de la direction des services agricoles (DSA). Le responsable du bureau de l’hydraulique agricole et des équipements ruraux au sein de cette direction, Mabrouk Senani, a expliqué que cette hausse est due à l’extension du périmètre agricole irrigué de Sedrata, Bir Bouhouche et Zouabi mais aussi le renforcement du secteur par des équipements d’irrigation de goutte à goutte et par aspersion en plus de la concrétisation de plusieurs projets relevant du domaine de l’hydraulique agricole comme des puits d’irrigation, des mini barrages et des retenues collinaires. Il a, par ailleurs, révélé que le périmètre d’irrigation agricole dédié à la culture des légumes recourt à l’irrigation d’appoint, soulignant que celui-ci est exploité par 96 investisseurs du secteur privé et public pour la culture de la pomme de terre saisonnière et non saisonnière, de la tomate, l’ail et l’oignon.
Il a ainsi révélé que la culture des légumes se taille la part du lion des superficies irriguées avec 4 620 ha, suivie de l’arboriculture(2115 ha ), la culture fourragère (390ha) puis la filière de la tomate industrielle (155 ha) estimant, à cet effet, que la superficie des terres agricoles irriguées dans la wilaya de Souk Ahras reste «assez faible» en comparaison à la superficie globale des terres arables estimée à 158 000ha.
Dans le but d’étendre les superficies irriguées à travers la wilaya, il a été procédé dernièrement au recensement des points d’eau non raccordés au réseau électrique, selon la même source. Il a ainsi été relevé 14 puits d’irrigation et 11 petits puits approvisionnant en eau un total de 712 ha répartis sur plusieurs communes et qui requièrent l’installation de 19 km de lignes pour leur raccordement au réseau électrique.