comprimés psychotropes

Saisie de près de 25 kg de kif et 30 000 comprimés psychotropes à Saïda et Constantine

Le Service central de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants relevant de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a saisi la semaine dernière près de 25 kg de kif traité et 30.000 comprimés psychotropes dans les wilayas de Saïda et Constantine, a indiqué jeudi un communiqué de la direction. « Lors de deux opérations distinctes menées dans les wilayas de Saïda et Constantine, le Service central de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants relevant de la DGSN a démantelé, la semaine dernière, deux réseaux criminels spécialisés dans le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes », a précisé la même source. Supervisée par le procureur de la République près le Tribunal de Saïda, la première opération s’est soldée par « l’arrestation de deux (2) suspects et la saisie de 24,9 kg de kif traité et d’un véhicule utilisé pour le transport des stupéfiants », selon le communiqué qui a souligné que deux (02) autres individus étaient en fuite. Supervisée par le procureur de la République près le Tribunal de Constantine, la seconde opération s’est soldée par « l’arrestation de trois (3) suspects et la saisie de 29.880 capsules de Prégabaline 300 mg et 50 mg ». Les suspects ont été placés en détention provisoire pour détention, mise en vente, transport et stockage illicites de stupéfiants et de substances psychotropes dans le cadre d’une bande criminelle organisée avec utilisation d’un véhicule motorisé.

Plus d’un million de morts dus à la COVID-19 aux Etats-Unis
Plus d’un million de personnes sont décédées aux Etats-Unis à cause de la COVID-19, soit un nombre équivalent à la population totale de San Jose, en Californie, la 10e plus grande ville du pays, selon des données compilées par NBC News. Ce chiffre a été atteint à une vitesse stupéfiante, 27 mois seulement après que le pays ait confirmé son premier cas de virus, selon la même source. Bien que les décès dus à la COVID-19 aient ralenti ces dernières semaines, environ 360 personnes en moyenne continuent de mourir chaque jour, a précisé NBC News. Le nombre de victimes est bien plus élevé que celui que la plupart des gens auraient pu imaginer dans les premiers jours de la pandémie, en particulier parce que l’ancien président américain Donald Trump a plusieurs fois minimisé le danger que constituait le nouveau coronavirus lorsqu’il était en fonction. De nombreux observateurs considèrent que le nombre stupéfiant de décès aux Etats-Unis est une preuve de leur réponse inadéquate à la crise sanitaire, a conclu NBC News.

Aïn Defla : trois personnes recherchées par la justice arrêtées à Khémis Miliana
Les services de sécurité de Aïn Defla ont lancé mercredi en soirée une opération inopinée de lutte contre la criminalité à Khémis Miliana, arrêtant trois individus recherchés par la justice pour leur implication dans divers crimes, a-t-on appris jeudi des services de la sûreté de wilaya. L’opération ayant ciblé plusieurs lieux notamment des places publiques et des gares routière et ferroviaire, n’a pris fin qu’aux premières heures du matin, a-t-on indiqué à la cellule de communication et des relations publiques (CCRP).
Elle a permis l’identification de trois individus, âgés entre 21 et 47 ans, et qui ont été arrêtés car faisant l’objet de recherches de la part de la justice pour leur implication dans divers crimes tels les agressions à l’arme blanche, violence, vol et émission de chèques sans provisions, a-t-on détaillé.
S’inscrivant dans le cadre du plan mis en place par la sûreté de wilaya, cette opération, qui sera suivie d’autres, vise à assurer la quiétude au citoyen, a-t-on conclu de même source.

14 morts et 428 blessés sur les routes en une semaine
Quatorze (14) personnes ont trouvé la mort et 428 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus en zones urbaines au niveau national, durant la période allant du 26 avril dernier au 2 mai, selon un bilan rendu public, jeudi, par la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Le bilan fait état d’une hausse du nombre d’accidents (+30) et du nombre de blessés (+15) avec le même nombre de morts par rapport aux statistiques de la semaine écoulée. Plus de 98 % de ces accidents sont liés au facteur humain (non-respect du code de la route et de la distance de sécurité, excès de vitesse, fatigue, manque de concentration lors de la conduite), précise la même source. La DGSN appelle les usagers de la voie publique à la prudence et au respect du code de la route, rappelant les numéros vert 1548 et de secours 17 mis à la disposition des citoyens 24h/24.

114 migrants meurent en mer, entre la Libye et l’Europe, en 4 mois
L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé la mort de 114 personnes et la disparition de 436 autres, alors qu’elles tentaient de traverser la Méditerranée, depuis la Libye, vers les côtes européennes entre le 1er janvier et le 30 avril. Selon des statistiques publiées mercredi par le bureau de l’organisation en Libye, sur sa page Facebook, 4 461 migrants ont été renvoyés en Libye au cours de la même période.

Décès du journaliste du quotidien « Horizons » Larbi Chaabouni
Le journaliste du quotidien « Horizons », Larbi Chaabouni, est décédé mercredi à l’âge de 71 ans, suite à une longue maladie, a-t-on appris jeudi auprès de ses proches. Larbi Chaabouni avait occupé au début de sa carrière le poste de conseiller au sein du ministère de la Culture en 1979 avant de rejoindre en 1980 le magazine « Révolution africaine » où il a exercé pendant dix ans. Il avait travaillé au sein du journal « Horizons » de 1990 jusqu’à sa retraite en 2012. Il avait, par la suite, continué d’exercer son métier dans le même journal en tant que journaliste collaborateur. Le défunt a été inhumé jeudi dernier au cimetière de « Sidi Rzine » à Baraki (Alger).

Démantèlement d’une bande de voleurs de véhicules à Tizi-Ouzou
Une bande de malfaiteurs spécialisés dans le vol de véhicules a été démantelée au courant de cette semaine par les éléments de la sûreté de daïra de Ouaguenoun, au Nord-est de Tizi-Ouzou, a indiqué hier un communiqué de la sûreté de wilaya. Il s’agit de quatre (4) individus, âgés entre 22 et 41 ans, originaires de Tizi-Ouzou et Blida, pris en flagrant délit de vol, dont l’arrestation a permis la récupération d’un véhicule volé et la saisie de 2 autres utilisés pour commettre les forfaits. Présentés au parquet de Tigzirt pour association de malfaiteurs en vue de commettre un délit de vol de nuit, en groupe, par effraction et usage de véhicule automobile, les accusés ont été placés en détention préventive.