Saisie de plus 2 400 comprimés psychotropes et arrestation de 10 personnes dans la commune d’El Khroub

La brigade de recherches et d’investigations de la Gendarmerie nationale de Constantine est parvenue à saisir plus de 2.400 comprimés psychotropes et l’arrestation de 10 personnes dans la commune d’El Khroub, a-t-on appris jeudi de la cellule de communication de ce corps de sécurité.
Au cours d’une patrouille effectuée par les éléments de la brigade de recherches et d’investigations, en coordination avec les sections de sécurité et d’intervention de la gendarmerie nationale de Constantine, ‘’une quantité de plus de 2.400 comprimés psychotropes a été saisie et 10 personnes âgées entre 20 et 50 ans ont été arrêtées, précisément dans la localité d’El Baâraouia, relevant de la commune d’El Khroub’’, a souligné la même source.
Précisant que 3 véhicules utilisés dans le trafic de ces stupéfiants, une somme d’argent et des armes blanches ont été saisis également dans le cadre de cette opération, cette même source a ajouté qu’un dossier judiciaire a été élaboré et les mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République du tribunal d’El Khroub.

Un homme tué par balle à Boutheldja El Tarf
Un homme tué par balle a été retrouvé dans sa camionnette dans la nuit de mercredi à jeudi à Boutheldja (El Tarf), a-t-on appris auprès des services de la gendarmerie nationale de la wilaya. Sitôt alertés, les services de sécurité sont intervenus aux environs de minuit pour transférer à la morgue la dépouille de la victime, un homme âgé de 32 ans, répondant aux initiales de S.B, retrouvé mort dans sa camionnette gisant dans une mare de sang, a-t-on précisé de même source. Sur ordre du procureur de la République près le tribunal correctionnel d’El Tarf, une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes et les circonstances exactes de la mort de la victime, a-t-on ajouté.

Plusieurs coupures d’électricité programmées du 10 au 16 février à Bouzareah et Ouled Fayet
Plusieurs coupures de l’alimentation en électricité sont programmées du 10 au 16 février dans les communes de Bouzareah et d’Ouled Fayet (Alger Ouest), en raison des travaux d’entretien des postes électriques, a annoncé jeudi dans un communiqué la Direction de la distribution de Bologhine relevant de la Société de distribution d’électricité et du gaz d’Alger « Sadeg » (filiale du groupe Sonelgaz). Ainsi, l’alimentation en électricité sera interrompue le lundi 10 février de 9h à 16h à Bouzareah dans les quartiers El Karia 2, Beau séjour, Association El Amel 2, Rue Mohamed Iqbal, Air de France, lotissement Bachelier, détaille la même source. Le mardi 11 février, une autre coupure est prévue de 9h à 16h dans la même commune au niveau du Centre commercial et de la Rue Ali Remli. Dans la commune d’Ouled Fayet, une perturbation est prévue le mardi 11 février de 9h à 16h et touchera les localités suivantes: Route de Bouchaoui, le Village Ouest et l’APC d’Ouled Fayet. La coopérative Essaada et la Cité CNEP situées dans la même commune seront concernées par une coupure le mercredi 12 février de 9h à 16h. Le jeudi 13 février, une autre coupure est programmée au niveau de la résidence Les Oliviers 72 logements ainsi que les Coopératives El Mordjane et El Marsa de 9h à 16h. L’alimentation en électricité sera également perturbée le dimanche 16 février de 9h à 16h, dans la Cité 103 logements, la Rue d’école Boubsila et la Coopérative des médecins, selon le communiqué. Pour toute information, la Concession de distribution d’Alger/Direction de distribution de Bologhine met à la disposition de sa clientèle le numéro 33 03, joignable 24h/24 et 7j /7.

Arrestation de cinq employés d’un bureau de poste à Bir El Ater (Tébessa) pour le détournement de plus de 18 millions DA
Les services de sécurité de la daïra de Bir El Ater (Sud de Tébessa) ont procédé à l’arrestation de cinq (5) employés d’un bureau de poste de cette localité, impliqués dans une affaire de détournement de plus de 18 millions DA dans des comptes de clients, a-t-on appris mercredi auprès de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. La même source a précisé que les services de sécurité, en coordination avec la commission d’inspection de wilaya d’Algérie Poste, ont ouvert une enquête approfondie sur le détournement de plus de 18 millions DA dans les comptes de clients au niveau d’un bureau de poste à Bir El Ater, suite à une plainte déposée par le représentant juridique d’Algérie Poste qui a découvert des opérations de détournement visant des carnets d’épargne au sein du bureau en question. La police judiciaire a entendu un employé de ce bureau de poste qui a avoué avoir effectué ces détournements petit à petit avec 4 autres employés depuis 2005, a ajouté la même source, soulignant que 15 citoyens en ont été victimes. Les accusés ont été traduit devant les autorités judiciaires compétentes de Bir El Ater pour « détournement de fonds et abus de fonction », a conclu la même source.

Secousse tellurique de 3 degrés enregistrée dans la wilaya de Chlef
Une secousse tellurique d’une magnitude de 3,0 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée jeudi à 09h00 mn dans la wilaya de Chlef, a annoncé le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L’épicentre du séisme a été localisé à 10 km au sud de Chlef, précise la même source.

Le corps sans vie d’un homme repêché à El Chatt (El Tarf)
Les services de la Protection civile de la wilaya d’El Tarf ont repêché jeudi le corps sans vie d’un homme au niveau d’un plan d’eau rocheux non surveillé situé entre les plages El Sabi et Fertassa, dans la commune d’El Chatt, a-t-on appris du chargé de communication de ce corps constitué. Alertés par les services locaux de la Gendarmerie nationale, les éléments de la Protection civile se sont rendus sur les lieux où ils ont repêché le corps sans vie d’un homme, dont l’identité n’est pas encore connue, a ajouté le lieutenant Ayachi Guesmi. La dépouille de la victime a été acheminée vers la morgue de l’établissement public hospitalier (EPH) de la commune de Besbes pour les besoins de l’autopsie, a signalé la même source. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et les circonstances exactes de ce drame, a-t-on conclu.

Le président de l’APC de Oueltam (M’sila) et un entrepreneur sous contrôle judiciaire
Le juge d’instruction près le tribunal de Ain El Melh (M’sila) a placé hier mercredi le président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Oueltam et un entrepreneur sous contrôle judiciaire pour des faits liés à la corruption, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Le président de l’APC de Oueltam et l’entrepreneur sont inculpés de plusieurs chefs d’accusations dont « abus de pouvoir », « dilapidation de deniers publics », « trafic d’influence » et « violation des textes du code des marchés », a précisé la même source. Le juge d’instruction près le tribunal de Ain El Melh a entendu les deux concernés, accusés pour des faits de corruption, au cours d’une audience qui a duré plusieurs heures, a-t-on indiqué. 28 présidents d’APC parmi un total de 47 communes que compte la wilaya de M’sila, sont poursuivis en justice dans des affaires liées à la corruption, a-t-on rappelé.