Dinars

Saisie de 458 000 dinars en faux billets de banque à Sétif

Les éléments de la brigade de la Gendarmerie nationale d’Ain Azel dans la wilaya de Sétif ont saisi 458 000 dinars en faux billets de banque en coupure de 2000 dinars, un pistolet automatique et un fusil de chasse dans une affaire impliquant quatre individus, a-t-on appris vendredi auprès du service de communication du groupement territorial de ce corps constitué. L’enquête dans cette affaire a été déclenchée suite à l’exploitation d’information qui s’est soldée par l’arrestation de l’accusé principal dans cette affaire a précisé la même source relevant que lors de son interrogatoire le suspect a reconnu les faits qui lui sont reprochés et identifié trois autres individus, âgés de 23 à 31 ans comme membres de son groupe qui s’adonne à la falsification des billets de banque. Les investigations approfondies des enquêteurs de la brigade d’Ain Azel ont permis la saisie de 458 000 DA en faux billets de banque, d’une arme automatique et un fusil de chasse chez les trois autres personnes appréhendées, a-t-on encore détaillé.
Après le parachèvement des procédures judiciaires d’usage, les quatre mis en cause seront présentés devant la justice, at-on conclu de même source.

Neutralisation d’un réseau de trafic de psychotropes et saisie de plus de 5200 comprimés à Souk Ahras
La brigade de lutte anti-stupéfiants de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Souk Ahras a neutralisé un réseau de trafic de psychotropes composé de sept (7) personnes et saisi 5 236 comprimés, a indiqué, jeudi, le chargé de communication de ce corps de sécurité, le commissaire de police, Mohamed- Karim Merdaci. Agissant sur la base de renseignements relevant qu’un groupe d’individus était sur le point de conclure la vente d’une importante quantité de psychotropes dans l’une des cités de la ville, les éléments de la brigade des stupéfiants ont ouvert une enquête et sont parvenus à identifier les acteurs de cette transaction a précisé la même source. Une souricière a été tendue par la suite et a permis d’arrêter les membres de ce réseau en flagrant délit de vente de drogue, a-t-on noté. Un dossier judiciaire a été établi à l’encontre des mis en cause dans cette affaire pour «formation d’une bande criminelle pour stocker, distribuer et commercialiser des substances psychotropes en utilisant un moyen de transport». Présentées devant le tribunal de Souk Ahras, 4 personnes parmi ce groupe ont été placées en détention et 3 autres sous contrôle judiciaire.

Un mort et deux blessés suite au renversement d’un camion à Illizi
Une personne a perdu la vie et deux autres ont été blessées dans la nuit de mercredi à jeudi, suite au renversement d’un camion au lieu dit Isserghaoune, sur la RN-3, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. Le camion de transport de fruits et légumes a dérapé et s’est renversé dans la descente d’Isserghaoune, à 135 km au sud d’Illizi en allant vers Djanet, tuant sur le coup le conducteur (31 ans) et causant des blessures à ses deux accompagnateurs, a précisé la source.
Le corps de la victime et les deux blessés ont été transférés à l’hôpital d’Illizi par les éléments du poste avancé de Fadnoune de la Protection civile. Une enquête a été ouverte par les services sécuritaires compétents pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Arrestation d’une personne pour diffusion de propos provocateurs et haineux à l’égard des forces de l’ordre à El Tarf
La brigade de lutte contre la cybercriminalité de la sûreté de wilaya d’El Tarf a arrêté l’auteur de publications diffusées sur le réseau social Facebook comportant des propos «provocateurs et hostiles» ciblant des éléments des forces de l’ordre de la ville de Dréan chargés de la sensibilisation sur l’importance du confinement sanitaire partiel, a-t-on appris jeudi du chargé de la communication de ce corps constitué. Suite à la diffusion d’une vidéo, postée sur les réseaux sociaux rapportant une scène d’agression de policiers, commentée par des propos incitant à l’animosité à l’égard de policiers en patrouille durant la première nuit du confinement sanitaire partiel dans un quartier populaire de la ville de Dréan, une enquête a été ouverte et les éléments de la brigade de lutte contre la cybercriminalité sont parvenus à identifier l’auteur présumé de ce post, a précisé le commissaire principal Mohamed- Karim Labidi. Aussitôt, le présumé coupable a été arrêté par les services de la police de cette daïra en coordination avec la brigade de recherche et d’investigation (BRI), a-t-on précisé, détaillant que cet individu avait filmé une agression d’une patrouille pédestre de police chargée de contrôler le suivi de la mesure de confinement partiel, visant la lutte contre la propagation du coronavirus, a-t-on fait savoir de même source. Le téléphone mobile utilisé pour la diffusion de ce post a été également saisi et l’auteur présumé a été placé sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur près le tribunal de Dréan pour «diffamation et incitation» sur les réseaux sociaux, a indiqué le commissaire principal Labidi.

Démantèlement de deux bandes criminelles et saisie d’armes blanches à Alger
Les éléments de la Gendarmerie nationale à Alger ont mis hors d’état de nuire deux dangereuses bandes criminelles, qui semaient la terreur parmi les habitants de la cité Ben Merad de Dar El Beida, a indiqué jeudi un communiqué de la Gendarmerie nationale (GN). «Suite à un appel au centre opérationnel du Groupement territoriale de la GN à Alger via le numéro vert (10 55), faisant état de violentes altercations avec usage d’armes blanches entre un groupe d’individus à la cité Kaïdi de Ben Merad à Dar El Beida (Alger), une patrouille du Groupement territorial, appuyée par des éléments de la Section de sécurité et d’intervention rapide (SSI), s’est rapidement déplacée sur les lieux», précise le communiqué. Selon la même source, «l’intervention rapide et l’encerclement du quartier ont permis l’arrestation de 14 individus constituant deux bandes de truands, repris de justice, armés de toutes sortes d’armes blanches». Cette opération de qualité s’est soldée également par la saisie de couteaux de grandes tailles, un couperet, des barres métalliques, un arrache clou, une faucille, un petit couteau, des feux d’artifices utilisés (signal) en grands modèles et un motocycle. «Les membres de ces deux (02) gangs qui se sont affrontés à coup d’armes blanches et par chiens interposés ont provoqué, au cours de leur rixe sanglante, un état de chaos dans le quartier et ont saccagé des biens de tiers, ce qui a semé la terreur et la panique parmi la population», ajoute la même source. «L’intervention rapide des éléments de la Gendarmerie nationale a permis de mettre un terme aux activités criminelles de ces deux gangs et d’éviter le pire mais aussi de maitriser la situation et de restaurer le calme et la sérénité parmi les habitants «, a souligné la même source.

Secousse tellurique de magnitude 3,2 à Tipaza
Une secousse tellurique de magnitude 3,2 sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée vendredi à 11h24 dans la wilaya de Tipaza, indique le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L’épicentre de la secousse a été localisé à 5 kilomètres au nord-est de Larhat, précise la même source.

Neutralisation d’un réseau de trafic de psychotropes et saisie de plus de 5200 comprimés à Souk Ahras
La brigade de lutte anti-stupéfiants de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Souk Ahras a neutralisé un réseau de trafic de psychotropes composé de sept (7) personnes et saisi 5 236 comprimés, a indiqué, jeudi, le chargé de communication de ce corps de sécurité, le commissaire de police, Mohamed- Karim Merdaci. Agissant sur la base de renseignements relevant qu’un groupe d’individus était sur le point de conclure la vente d’une importante quantité de psychotropes dans l’une des cités de la ville, les éléments de la brigade des stupéfiants ont ouvert une enquête et sont parvenus à identifier les acteurs de cette transaction a précisé la même source. Une souricière a été tendue par la suite et a permis d’arrêter les membres de ce réseau en flagrant délit de vente de drogue, a-t-on noté. Un dossier judiciaire a été établi à l’encontre des mis en cause dans cette affaire pour «formation d’une bande criminelle pour stocker, distribuer et commercialiser des substances psychotropes en utilisant un moyen de transport». Présentées devant le tribunal de Souk Ahras, 4 personnes parmi ce groupe ont été placées en détention et 3 autres sous contrôle judiciaire.

Un mort et deux blessés suite au renversement d’un camion à Illizi
Une personne a perdu la vie et deux autres ont été blessées dans la nuit de mercredi à jeudi, suite au renversement d’un camion au lieu dit Isserghaoune, sur la RN-3, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. Le camion de transport de fruits et légumes a dérapé et s’est renversé dans la descente d’Isserghaoune, à 135 km au sud d’Illizi en allant vers Djanet, tuant sur le coup le conducteur (31 ans) et causant des blessures à ses deux accompagnateurs, a précisé la source.
Le corps de la victime et les deux blessés ont été transférés à l’hôpital d’Illizi par les éléments du poste avancé de Fadnoune de la Protection civile. Une enquête a été ouverte par les services sécuritaires compétents pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.