Rentrée

RENTRÉE SCOLAIRE : Le report officiel annoncé

Comme on s’y attendait, la rentrée scolaire n’aura pas lieu ce mois d’octobre. Prévue initialement le 4 de ce mois, celle-ci a été reportée à une date ultérieure. Selon un arrêté du ministre de l’Éducation nationale, Mohamed Ouadjaout, rendu public jeudi, la reprise des cours sera fixée «sur la base des décisions des autorités publiques concernées par l’autorisation de la reprise de l’activité des établissements de l’éducation et d’enseignement publics et privés. Cette décision vise la définition et l’organisation de certaines dispositions de l’arrêté n82 du 19 octobre 2019, définissant l’agenda des vacances scolaires 2019-2020 et la date de la rentrée scolaire 2020-2021 amendé, les dispositions de l’article 5 de l’arrêté n82 étant amendé pour stipuler que la date de la rentrée scolaire des élèves dans toutes les régions pour l’année scolaire 2020-2021 fixée initialement le 4 octobre 2020, a été reportée de manière exceptionnelle. Les dispositions de l’arrêté 82 sont complétées par l’article 5bis, stipulant que la fixation de la date de la rentrée scolaire 2020-2021 dans toutes les régions, sur la base de la décision des autorités publiques concernées par l’autorisation de la reprise de l’activité des établissements de l’éducation et de l’enseignement publics et privés dans le cadre du système de la prévention contre la propagation et la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), énoncé dans la législation en vigueur. Il est à rappeler que le ministre de l’Éducation Mohamed Ouadjaout avait organisé dimanche 27 septembre une rencontre avec les partenaires sociaux de son secteur autour justement de l’organisation de la rentrée scolaire en ces temps de Covid ou il a été question de discuter autour de la double vacation des classes, l’allégement des programmes, la prise en considération des différences entre les cycles et même les disparités épidémiologiques entre les régions. Les différents représentants de syndicats et des associations de parents d’élèves avaient fait part de leurs propositions. Ainsi, ils étaient unanimes à proposer la date du 8 novembre comme étant le retour officiel des classes. Le ministre Mohamed Ouadjaout avait suggéré, de son côté, une semaine de cours de six jours, c’est à dire de samedi à jeudi, avec des séances de cours de 45 minutes (comme pendant le mois de Ramadhan)  pour des classes divisées en deux groupes, l’un le matin l’autre le soir.
Ania Nait Chalal