Maroc

POUR DÉNONCER LA « MAL-VIE » DANS LE ROYAUME : Le Front social marocain en ordre de marche

Le Front social marocain a appelé à une participation massive à la marche populaire, prévue le 29 mai prochain, à Casablanca, pour protester, cite –t-il dans son appel, contre la flambée des prix,  les atteintes aux libertés individuelles  et les accords de normalisation avec l’entité sioniste. À l’issue d’une réunion du Front marocain, qui s’est penchée sur les moyens à adopter pour la mobilisation et la réussite de la marche populaire, à laquelle il a appelé sous le slogan «Contre la flambée des prix, la répression et la normalisation avec l’entité sioniste », le Front social marocain a indiqué que la marche devant réunir toutes les franges de la société marocaine est une réponse visant à «faire la lumière sur les causes profondes de l’envolée des prix du carburant et des produits alimentaires» qui relève, poursuit-on «  de la responsabilité du gouvernement, au moment où les riches continuent à amasser des fortunes grâce, entre autres, à la surexploitation de la classe ouvrière, le pillage et la rente ». La marche populaire vise, en outre, à « exiger la baisse des prix du carburant et la nationalisation de la raffinerie “La S.A.M.I.R” pour contribuer à la sécurité énergétique du Royaume, ainsi que la restitution des fonds pillés, dont les 17 milliards de dirhams (1,6 milliard d’euros) qui ont été engloutis par le lobby du carburant ». Les organisateurs visent également, à travers cette manifestation, à « dénoncer la répression par laquelle le régime marocain entend freiner le mouvement de lutte » et répandre la peur parmi toutes les voix discordantes. Ils estiment que ce mouvement de contestation serait aussi une occasion pour « dénoncer la normalisation avec l’entité sioniste, avec laquelle le régime du Makhzen cherche à conclure une alliance militaire, sécuritaire et de renseignement », ainsi qu’une occasion de renouveler la solidarité avec le peuple palestinien et « adopter une loi criminalisant la normalisation ». Pour ces raisons, les membres du Front social marocain ont appelé à redoubler d’efforts pour relever le défi de la réussite de cette marche, « afin d’arracher des acquis au profit du peuple marocain ».
R. I.