Plage

Ouverture «graduelle et contrôlée» des plages à Tizi Ouzou : Engagement de plusieurs opérations par les autorités

Plusieurs opérations ont été engagées par les autorités de la wilaya de Tizi-Ouzou en prévision de l’ouverture «graduelle et contrôlée» des plages, après avoir été fermées et interdites aux estivants dans le cadre des mesures de prévention contre la propagation de la pandémie de Covid-19, a-t-on appris dimanche du directeur local du tourisme et de l’artisanat, Rachid Gheddouchi.

En prévision de l’ouverture «graduelle et contrôlée», samedi prochain, des plages, les services concernés ont entrepris des opérations de nettoyage, de vérifications de l’état de l’éclairage public et de la disponibilité des services nécessaires, ainsi que d’autres mesures d’organisation des accès, en vue de réunir les meilleures conditions d’accueil et de sécurité aux visiteurs des huit plages de la wilaya autorisées à la baignade réparties sur les daïras de Tigzirt et Azeffoune, a indiqué M. Gheddouchi. Concernant l’accès aux plages, le directeur local du tourisme et de l’artisanat a expliqué qu’afin d’éviter la propagation du nouveau coronavirus entre estivants, «il sera organisé de manière à éviter aux citoyens de se croiser et ce, en réservant un accès pour les entrées et un autre pour les sorties, pour les plages dotées de deux accès, ou en plaçant des séparateurs lorsque la plage ne dispose que d’une seule entrée». Au niveau du solarium, a-t-il expliqué, des mesures seront également prises pour assurer la distanciation. Il s’agit notamment de faire respecter la distance recommandée entre les parasols et les tentes dédiées aux estivants. Les services de sécurité seront présents afin de veiller au respect des mesures contre la propagation de la pandémie, alors que le mouvement associatif se chargera du volet sensibilisation. La semaine dernière, le wali de Tizi Ouzou, Mahmoud Djamâa, avait indiqué à l’APS que la wilaya est prête pour recevoir les estivants au niveau des huit plages autorisées. «Si la semaine prochaine, nous aurons l’autorisation d’ouvrir les plages, nous allons aussitôt le faire, puisque le travail de réparation a été déjà fait. Actuellement, il ne reste que quelques opérations à engager sur le plan de l’hygiène et, notamment, pour nettoyer les routes nationales afin d’offrir des conditions convenables aux estivants», avait-il précisé. Dans ce cadre la Direction de l’environnement, en collaboration avec d’autres partenaires, a lancé des opérations de nettoiement dont l’une ayant ciblé la route menant vers Tigzirt au niveau du Pont de Bougie, sis à la sortie est de Tizi-Ouzou,.
L’opération s’est soldée par l’enlèvement de pas moins de 150 tonnes de déchets, essentiellement des gravats, a-t-on appris auprès de cette institution. Par ailleurs, et en matière de restauration, un recensement sera lancé à travers tous les établissements hôteliers balnéaires qui disposent d’une terrasse, afin de faire appliquer le protocole sanitaire qui exige de ne pas dépasser 50 % de sa capacité (de restauration) et d’assurer une distanciation entre les tables, a indiqué M. Gheddouchi.