MOB : les actionnaires retirent leur confiance à Attia !

Passé le match de la première journée de la phase des poules de la Coupe de la Confédération africaine de football où le MOB avait reçu et battu dimanche passé le club tanzanien du Young Africans. à la surprise générale, la majorité ne s’est pas présentée au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaïa pour la séance d’entraînement. On a appris que le président Attia leur a dit qu’ils toucheront le salaire ce jeudi mais sans les primes, ce que les joueurs avaient refusé. Ces derniers ont décidé de passer à l’action, en boycottant la séance d’entraînement d’avant-hier. Ils demandent tout simplement à ce que la nouvelle direction leur paye les arriérés que l’ancienne direction a laissé comme dettes. On a appris que les actionnaires se sont réunis dans la soirée de mardi passé pour décider de ce qu’il y’a lieu de faire. Ils veulent éviter la crise dans ce club le plus populaire de la vallée de la Soummam. Devant la situation de blocage, les actionnaires se sont réunis dans la soirée de mardi passé, et auraient opté pour le retrait de confiance à Attia. Ce dernier a été convoqué pour hier mercredi, alors qu’on nous dit que le nouveau président serait installé. On a avancé le nom d’Akli Adrar comme successeur.
Les anciens et les nouveaux dirigeants ont promis de régulariser les joueurs pour hier. Attendons pour voir. Maintenant, si les joueurs du MOB restent en grève, le voyage au Ghana serait compromis, car le MOB se déplacera samedi ou dimanche vers le Ghana pour jouer contre le Médéama SC pour le compte de la 2è journée de la phase des poules qui aura lieu le 29 du mois en cours. Sur un autre registre, on a appris de source généralement bien fondée que les supporteurs comptaient investir la rue pour hier soir. En effet, on a appris qu’un rassemblement sera tenu au local des supporteurs après la rupture du jeûne et qu’une marche sera organisée en direction du siège de la wilaya à partir de 22 h 00. Les initiateurs de cette marche veulent afficher leur colère contre le retour de l’ancienne direction, qui selon eux est la seule responsable de la situation qui prévaut actuellement dans le club et que Attia est venu à la rescousse pour sauver ce qui reste à sauver. Les fans du club veulent avertir les anciens dirigeants qui selon eux « sont en train de déstabiliser l’équipe pour qu’ils reviennent aux affaires du club le plus populaire de la vallée de la Soummam et que les salaires impayés et les 12 milliards de dettes sont laissés par l’ancienne direction. ». En tous les cas, ça ne s’annonce pas positif pour ce club qui est en train de passer une autre crise, induite par le manque de moyens financiers.
M. R.