Mariage collectif pour une cinquantaine de couples à Ghardaïa

Mariage collectif pour une cinquantaine de couples à Ghardaïa

Cinquante et un couples issus des différentes catégories sociales ont convolé en justes noces dans la nuit de vendredi à samedi dans la ville de Metlili (45 km au sud de Ghardaïa), au cours d’une cérémonie de mariage collectif qui s’est déroulée dans la pure tradition ancestrale de la région. Organisé dans un climat festif par des associations caritatives et religieuses de Metlili, à l’occasion de la commémoration du 19ème anniversaire du décès de la grande figure emblématique du rite malikite Cheikh Sidi Hadj Mohamed Belekbir, (1911/2000) ,fondateur de la grande zaouïa du Touat (Adrar), cet événement ambitionne de revivifier et de revaloriser le patrimoine spirituel du sud algérien. Cette commémoration tend à devenir un véritable rendez-vous annuel et se veut aussi une aubaine pour permettre aux générations montantes de prendre connaissance du parcours exemplaire de ce religieux connu pour sa droiture et sa probité. Après le rituel dîner du mariage «couscous garni de viande de chamelon» organisé avec les dons des bienfaiteurs, la tradition ancestrale de la région veut que les futurs mariés accompagnés de leurs vizirs (aide camps) et munis d’effets vestimentaires de circonstance s’installent, devant les centaines d’invités vêtus de blanc, sur une estrade aménagée pour la circonstance pour l’ultime cérémonie d’habillage du nouveau marié. Cette cérémonie d’habillage très attendue dans cette soirée de mariage connait la présence outre des familles et des amis des jeunes mariés, des bienfaiteurs, donateurs et des autorités locales ainsi que de nombreux touristes et visiteurs de passage. Des prêches sont prononcés portant sur les vertus du mariage dans la consécration des valeurs de stabilités et de la solidarité sociale ainsi que le rôle du couple dans la consolidation de la société musulmane. Auparavant, une importante Selka une lecture en groupe du saint Coran en hommage à Cheikh Sidi Hadj Mohamed Belekbir, avec la participation de plus d’un millier de fidèles a été organisée.

L’Algérie «invité d’honneur» du «world Food» du 24 au 27 septembre à Moscou
Le Salon international des produits agroalimentaires «world Food» se tiendra du 24 au 27 septembre prochain à Moscou (Russie) auquel l’Algérie est l’»invité d’honneur», a appris l’APS auprès du ministère du Commerce. Le ministre du Commerce Said Djellab conduira la délégation algérienne à ce salon, et ce, dans le cadre de la mise en œuvre du programme de participation officielle de l’Algérie aux manifestations économiques à l’étranger. Cette participation rentre dans le cadre de la nouvelle dynamique de promotion des exportations hors hydrocarbures et vise également à rehausser l’image des produits algériens à l’international dans les manifestations économiques de grande envergure. Le pavillon algérien d’une superficie de 600m2 abritera la participation de quarante (40) entreprises de différentes filières, entres autres, l’huile d’olive, boissons, pâtes alimentaires, dattes, conserves, fruits et légumes et produits terroirs. Pour une meilleure animation du pavillon national, un chef de cuisine est prévu pour présenter l’art culinaire algérien avec un menu journalier varié fait à base d’ingrédients exposés. Un Forum «rencontres affaires» sera organisé, à cette occasion, par la Chambre algérienne de Commerce et d’industrie (CACI).

L’Algérie siègera au bureau exécutif de l’OMT pour un mandat de quatre ans
L’Algérie a obtenu un siège au Bureau exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) pour un mandat de quatre ans et un poste à la commission du tourisme et du développement durable, lors des travaux de la 23e session de l’Assemblée générale de l’OMT qui s’est tenue du 9 au 15 septembre courant, à Saint-Pétersbourg (Russie), a annoncé le ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

Saisie de 980 capsules de comprimés psychotropes à Constantine
Un total de 980 capsules de comprimés psychotropes a été saisi par les services de la sûreté de daïra de Hamma Bouziane relevant de la sûreté de wilaya de Constantine, a-t-on appris mercredi auprès de la cellule de l’information et de la communication de ce corps sécuritaire. L’opération s’est également soldée par l’arrestation de trois (3) personnes et la récupération de 68.500 DA, a précisé la même source. Agissant sur informations indiquant des activités suspectes de ces individus, les mêmes éléments sont parvenus, après l’exploitation des informations, à mettre hors état de nuire l’une de ces personnes, appréhendée à bord d’un véhicule, a indiqué la même source. Les enquêtes réalisées par la suite ont contribué à l’arrestation de la seconde personne impliquée dans cette affaire en possession d’une arme blanche. Les deux (2) mis en cause ont été transférés vers le siège de la sûreté de daïra pour la poursuite des procédures de l’enquête de cette opération qui a permis d’identifier et arrêter un troisième complice, a-t-on noté.

Saisie de plus de 18 kg de kif traité à Tlemcen
Quelque 18,300 kg de kif traité ont été saisis par les éléments de la brigade mobile des douanes de Tlemcen, a-t-on appris mercredi de la cellule de communication de la direction régionale de ce corps constitué. La marchandise prohibée a été saisie au niveau d’un barrage douanier dressé sur l’autoroute Est-Ouest, à l’entrée de la localité de Sidi Senouci (Tlemcen). La drogue a été soigneusement dissimulée à l’intérieur du réservoir de carburant d’une voiture légère appartenant à une agence de location de véhicules, a-t-on précisé de même source. Le conducteur du véhicule a été arrêté et présenté aux autorités judiciaires compétentes, a indiqué la même source. L’amende douanière, a-t-on précisé, a été estimée à plus de 18 millions DA.

France : 14,1% de la population considérés comme pauvres en 2017
La France comptait en 2017 quelque 8,9 millions de personnes considérées comme pauvres, soit 14,1% de la population, un taux quasi stable par rapport à 2016, selon une étude de l’Institut national des statistiques (Insee) publiée mardi. Ces personnes pauvres, au sens statistique du terme, vivent avec moins de 1.041 euros par mois, seuil qui correspond à 60% du niveau de vie médian de la population. Les «inégalités de niveau de vie» sont «quasiment stables» en 2017, par rapport à 2016: les 10% les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 11.190 euros annuels, soit 3,4 fois moins que les 10% les plus aisées, précise l’institut statistique. En 2017, 37,6% des chômeurs étaient statistiquement pauvres, contre 7,1% des salariés, un écart qui «se réduit légèrement». Le niveau de vie médian de la population s’élevait en 2017 à 20.820 euros annuels, 0,4% de plus qu’en 2016 en euros constants. Il «augmente à un rythme modéré depuis quatre ans, après avoir diminué à la suite de la crise économique de 2008», relève l’Insee.

Forum sur l’apport des technologies et de l’innovation dans l’Enseignement dans la région MENA
Les travaux du Forum sur l’apport des technologies et de l’innovation dans l’Enseignement dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), débutent aujourd’hui, à Mascate, Sultanat d’Oman, pour se clôturer, mardi prochain. L’Algérie sera présente à ce rendez-vous, en la personne du ministre de l’Enseignement supérieur, sur invitation de son homologue du Sultanat d’Oman, Mme RaouyaBentSaoud El Bousaidia.

3,8 millions de Maliens ont besoin d’une aide humanitaire
La flambée des violences intercommunautaires aggrave les conditions humanitaires au Mali où 3,8 millions d’habitants ont besoin d’aide, a indiqué vendredi Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres. «Le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire a augmenté de 22% depuis le début de l’année. Aujourd’hui, un Malien sur cinq dépend de l’aide internationale pour sa survie», a déclaré M. Dujarric. «Le nombre de déplacés a également doublé pour atteindre près de 170.000 fin juillet», a-t-on ajouté. «à ce jour, plus d’un demi-million de personnes souffrent d’insécurité alimentaire sévère», a noté M. Dujarric.