Atal

Malgré le refus catégorique du président de l’OGC Nice : Atal convoité par Naples et Watford

L’international algérien Youcef Atal continue de faire parler de lui à l’approche du mercato estival. La position ferme de son club français, l’OG Nice, qui refuse toute idée de le céder cet été, n’a pas découragé les équipes désirant s’offrir ses services.

Ainsi, si l’on se réfère au site spécialisé dans les transferts, ‘’Foot Mercato’’, de nouveaux candidats sont venus allonger la liste des clubs tombés sous le charme du joueur de 24 ans. Le Niçois, capable d’évoluer sur tout le côté droit, latéral ou milieu excentré, s’est fait un nom en moins d’un an chez les Aiglons. Mais certaines de ses prestations ont intensifié le désir de certains de le recruter cet été.
Selon la même source, Watford et Naples ont discuté tout récemment avec l’entourage de l’international algérien (18 sélections, 1 but). Sous contrat jusqu’en juin 2023, le vainqueur de la CAN 2019, se sent très bien à Nice. Voulant jouer les premiers rôles la saison prochaine, l’équipe emmenée par Patrick Vieira compte bien s’appuyer encore longtemps sur l’un des meilleurs latéraux du championnat de France. D’ailleurs, le président du club de la Côte d’Azur, Jean Pierre-Rivière, était clair au sujet de l’avenir de l’enfant de Tizi-Ouzou : « On souhaite le conserver, et on va le conserver », a-t-il insisté dans un entretien accordé à Nice-Matin.
Il faut dire que Youcef Atal est l’un des joueurs sur lesquels l’OGC Nice compte dans le futur. Bien que sa marge de progression soit encore importante, l’international algérien a montré de bonnes choses sur le rectangle vert. Il espère vivre une saison complète, ce qu’il n’a pas eu la chance d’avoir sur l’exercice 2019/2020. Terminée prématurément en raison du coronavirus, la saison s’est achevée encore plus tôt pour l’Algérien, qui n’a plus joué depuis le 7 décembre, en raison d’une lésion méniscale au genou droit.
Hakim S.