Sonelgaz

LES CRÉANCES DE SONELGAZ DÉPASSENT LES 2,45 MILLIARDS DA : Les entreprises et les administrations toujours mauvais payeurs

Selon les dernières déclarations des services de la distribution d’électricité et de gaz de Sidi Abdallah, à Alger, les créances de Sonelgaz  «ont dépassé les 2,45 milliards Da », dont celles détenues par les entreprises représentent 25% et les administrations 35%, tandis que les créances détenues auprès des clients qui ne se sont pas encore acquittés de leurs factures, est de 950 millions de DA, soit l’équivalent de 40% du total du montant.

La direction locale relevant de la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (SADEG), a indiqué que «les dettes détenues auprès des clients ont atteint des niveaux « inégalés », quand bien même qu’elle s’abstient, poursuit la même source «  de recourir aux moyens coercitifs » pour le recouvrement des dettes en suspens détenues auprès des abonnés, citant « la coupure de l’approvisionnement en énergie », notamment au vu de la pandémie sanitaire que l’Algérie a connue. La Direction de Sidi Abdallah avait lancé une campagne de sensibilisation au profit de ses abonnés clients qui ne se sont pas encore acquittés des créances de leur consommation de gaz et d’électricité, rappelant à cette occasion qu’ « il est possible de procéder au paiement des factures par internet ou par poste sans avoir à se déplacer jusqu’aux agences commerciales », en sus des bureaux de poste où l’abonné peut payer ses factures. Elle propose également aux clients « plusieurs facilités pour éviter des solutions radicales », en ce sens que ce phénomène «pèse sur la société et ne profite ni au client ni à la direction», conclut le même communiqué
L. Zeggane