RAFFINERIE DE SKIKDA

INCENDIE À LA RAFFINERIE DE SKIKDA : Sept personnes légèrement brulées et une dans un état critique

Un incendie s’est déclaré hier matin au niveau de la raffinerie de pétrole située dans la zone industrielle de Skikda, à l’origine duquel huit personnes ont été atteintes de brûlures superficielles, selon le groupe Sonatrach et des sources au sein de l’hôpital Abderrazak Bouhara du chef-lieu de cette wilaya. Suite à quoi, l’unité d’entretien et de sécurité de ce complexe est intervenue rapidement avant l’arrivée, quelques temps après, de l’équipe des interventions rapides de Sonatrach qui a réussi à maîtriser les flammes avant leur propagation. Dans un communiqué, Sonatrach explique la cause de cet incendie. « L’incident est survenu vers 10h, plus précisément au niveau de l’unité reforming, lors de l’ouverture d’une bride d’échangeur », explique le Groupe pétro-gazier », précisant qu’une « flamme s’est alors produite et a été immédiatement maîtrisée par les agents d’intervention de la raffinerie ». Selon la même source, le document a également souligné que « l’unité était à l’arrêt pour des travaux de maintenance ». Par conséquent, sept blessés parmi les travailleurs de la raffinerie ont été enregistrés, déplore Sontarach, soulignant que cinq d’entre eux ont subi des brûlures, dont quatre superficiellement et un des brûlures « plus sérieuses » alors que deux autres travailleurs ont été « traumatisés ».
S’agissant des victimes de cet incident, et s’exprimant dans une déclaration à l’APS, le directeur de l’hôpital de Skikda a indiqué que son établissement a reçu, hier matin vers 11h00, sept personnes atteintes de brûlures superficielles à différents endroits du corps, et une huitième atteinte de brûlures du troisième degré, dont l’état est jugé « critique », et qui « se trouve actuellement au bloc opératoire ».
F. B.