Jardin Kateb Yacine à Paris

Inauguration du Jardin Kateb-Yacine à Paris

Le jardin Kateb-Yacine a été inauguré officiellement samedi après-midi au 13e arrondissement de Paris en hommage à cet homme de lettres et de théâtre, figure emblématique de la culture algérienne du XXe siècle. La cérémonie, à laquelle une foule nombreuse a assisté, formée d’artistes, d’hommes de culture, d’élus, s’est déroulée en présence du maire du 13e arrondissement de Paris, Jérôme Coumet, l’ambassadeur d’Algérie en France, Abdelkader Mesdoua, et l’artiste Amazigh Kateb, fils de Yacine, avec des membres de sa famille. Le jardin, situé au 18 rue Antoine Watteau, célèbre peintre français (1684- 1721) par ses représentations de «fêtes galantes», a été créé en 2000 par des paysagistes français, au sein d’une résidence de logements sociaux. Il comprend une parcelle de jardins familiaux où 27 familles cultivent des potagers. C’est grâce à un travail de l’association Ameslay, qui milite pour la mise en valeur de la culture algérienne, avec sa particularité amazigh, que la mairie du 13e avait décidé en 2016 de baptiser ce jardin au nom de Kateb Yacine, le poète, l’écrivain, le dramaturge et le rebelle que son fils Amazigh a dit que son père souhaitait toujours voir l’Algérie en «un grand parc de liberté». Très ému par l’événèment, il a raconté que Kateb Yacine «aimait se balader, il sortait marcher tous les jours et n’oubliait jamais de ramener avec lui des fleurs», attestant que ce jardin est «une bibliothèque vivante de la nature», à l’image de son père. Dans une allocution, le maire Jérôme Coumet a souligné qu’il a voulu rendre, à travers cet événement, un hommage à «l’icône» de la littérature algérienne et renforcer les liens entre les citoyens français et algériens. «C’est un hommage que j’ai voulu rendre à ce grand écrivain pour son œuvre et son combat pour la liberté», a-t-il ajouté, soulignant sa double culture «partagée». Pour sa part, l’ambassadeur d’Algérie en France a exprimé son sentiment de fierté de voir un jardin à Paris porté le nom de cette «icône» de la littérature algérienne qui a laissé son empreinte en Algérie et ailleurs. «Il restera toujours dans les mémoires des Algériens», a-t-il dit. Kateb Yacine (1929-1989) est un romancier et dramaturge algérien. Son engagement précoce, dès les manifestations du 8 mai 1945, guide son parcours politique et littéraire. Son roman Nedjma est considéré comme fondateur de la littérature algérienne moderne. Auteur trilingue, il écrit en langue française, «butin de guerre» des Algériens, comme il l’avait affirmé, tout en se consacrant à l’expression d’un véritable théâtre populaire en langues arabe et berbère. L’inauguration du jardin Kateb-Yacine s’inscrit dans le cadre des Journée de la Méditerranée, initiées par la mairie du 13e arrondissement de Paris, qui a tracé un programme riche en activités culturelles autour de l’auteur algérien. Vendredi, un concert de musique a été donné par Amazigh Kateb. La mairie a organisé samedi après l’inauguration un après-midi festif dans la salle des fêtes de la mairie, avec une lecture musicale «Le poète comme un boxeur» proposée par «La Voie des Livres» et interprétée par Christophe Bonzom (lecteur public) et Hussein El Azab (percussionniste). Ouverte au public, les visiteurs ont eu droit à une exposition autour de Kateb Yacine, une autre sur les paysages d’Algérie et une dernière de bijoux berbères. La cérémonie a été couronnée par un bal et l’érection de stands de dégustation et vente de figues séchées, d’huile, de pâtisseries et de produits du terroir algérien.

Pays Bas : un avion de ligne escorté par deux F-16 après une bagarre à bord
L’armée de l’air néerlandaise a dépêché deux chasseurs F-16 pour escorter un avion de la compagnie KLM reliant Abou Dhabi à Amsterdam dans lequel un passager au comportement agressif avait déclenché une bagarre, a indiqué samedi une porte-parole.
«Un Américain de 29 ans est devenu agressif après avoir été prié par le chef de cabine de regagner son siège», a expliqué cette porte-parole, Joanna Helmonds, cité pal l’AFP. «Une bagarre a ensuite éclaté et les membres de l’équipage, avec des passagers, ont réussi à maîtriser l’homme», a-t-elle ajouté. Plusieurs passagers ont été légèrement blessés, selon la même source. L’airbus A330-200 a eu l’autorisation d’atterrir à l’aéroport d’Amsterdam-Schipol et la police a arrêté le fauteur de troubles. L’homme a été admis dans un service psychiatrique pour observation. Les avions de chasse néerlandais, armés de missiles, ne sont dépêchés que dans des cas très exceptionnels, a précisé l’armée de l’air.

Quatre morts dans un accident de la route à Bouzegza (Bouira)
Quatre personnes ont trouvé la mort, samedi après midi, dans un accident de la circulation survenu sur l’autoroute Est-ouest au niveau de Bouzegza, à la lisière avec la wilaya de Boumerdès (nord-ouest de Bouira), a-t-on appris de sources médicales. L’accident s’est produit suite au dérapage d’un véhicule léger en provenance de Bouira vers Alger. Les quatre occupants de la voiture accidentée ont rendu l’âme sur le coup et leurs dépouilles ont été transportées à l’hôpital de Lakhdaria, ont expliqué les mêmes sources à l’APS. Les victimes sont des jeunes âgés entre 24 et 36 ans originaires de Hammadi, selon les détails fournis par les mêmes sources médicales. Les services de la gendarmerie nationale se sont aussitôt dépêchés sur le lieu de l’accident, où ils ont ouvert une enquête pour élucider les circonstances exactes de cet accident.

La Chine possède 60% des voies ferrées à grande vitesse du monde
La Chine compte 25 000 kilomètres de voies ferrées à grande vitesse, ce qui représente plus de 60% du total mondial, selon les données officielles. Fin 2017, la Chine avait construit et mis en service 127 000 kilomètres de voies ferrées, en hausse de 150% par rapport à 1978, année où le pays a commencé sa réforme et son ouverture, selon le Bureau d’état des statistiques (BES). Ces chiffres proviennent d’un rapport publié par le BES, selon lequel la Chine a réalisé de grands progrès dans la construction du système du transport.

Chiffre du jour : 600 000

Plus de 600 000 clandestins de 41 nationalités différentes se trouvent actuellement en Libye, a déclaré samedi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). «En juillet et août 2018, l’OIM a identifié au moins
669 176 migrants actuellement en Libye. Des migrants ont été identifiés dans 100 municipalités (…) et sont originaires de plus de 41 pays», a-t-elle précisé. «Les cinq principales nationalités identifiées sont originaires du Niger, de l’égypte, du Tchad, du Soudan et du Nigeria», selon l’OIM. Les centres d’accueil en Libye regorgent des milliers de migrants qui ont été sauvés en mer ou arrêtés par les services de sécurité libyens. L’antenne libyenne de l’OIM met actuellement en œuvre un programme de retour volontaire en coopération avec les autorités locales afin que ces clandestins, bloqués en Libye, retournent dans leurs pays d’origine.