Cantine scolaire

Contrôle cantines scolaires à Médéa : Les bureaux d’hygiène communaux appelés à s’impliquer davantage

Le contrôle des cantines scolaires doit être inclus «impérativement» dans le programme d’action annuel des bureaux d’hygiène communaux (BHC) de la wilaya de Médéa, afin de «réduire les risques de d’intoxication et garantir des prestations de qualité», a indiqué, samedi dernier, le directeur local du commerce. L’hygiène au sein des cantines scolaires constitue, au même titre que les autres établissements de restauration, une «priorité» pour l’ensemble des intervenants dans ce secteur, en particulier les bureaux d’hygiène communaux qui sont appelés à accorder davantage d’intérêt aux aspect liés à l’hygiène et la salubrité au niveau de ces structures qui accueillent des milliers d’élèves, a soutenu, Haroune Daoudi, lors d’une réunion consacrée à la gestion des cantines scolaires. Selon ce responsable, un contrôle «rigoureux et permanent» doit être appliqué au niveau des cantines scolaires de la région, eu égard à l’importance du nombre d’élèves qui en bénéficient et le «risque potentiel» d’intoxication, en cas de manquement aux règles d’hygiène, expliquant qu’un contrôle «régulier et stricte» de la qualité des approvisionnements en produits et denrées alimentaires peut contribuer à réduire les risques d’intoxication et à préserver ainsi la santé des élèves. Outre l’implication directe des BHC dans le contrôle et le suivi du fonctionnement des cantines scolaires, la participants à cette rencontre, en l’occurrence les représentants de la Direction de la santé, des services agricoles et de l’union générale des commerçants et des artisans algériens, ont estimé nécessaire d’appliquer un contrôle drastique des produits et des denrées alimentaires, notamment les produits sensibles et périssables, tels que la viande et le laitage. Les participants ont préconisé le lancement de campagne de sensibilisation en direction, aussi bien des fournisseurs que des élus locaux et des responsables des bureaux d’hygiène, en les invitant à s’impliquer dans cette démarche et veiller au respect des normes de qualité et d’hygiène qui doivent primées au sein de ce type de structure. La wilaya de Médéa dispose, pour rappel, d’un parc constitué de plus de six cent cantines scolaires, ventilés à travers les 64 communes, pour un nombre de bénéficiaires estimé à 107 600 élèves, d’après les statistiques de la Direction locale de l’éducation. Une dotation financière d’un montant de 726 millions de Da a été débloquée, au titre de l’exercice 2018, pour l’approvisionnement de ces cantines en denrées et produits alimentaires, outre le recrutement de pas moins de 864 agents pour renforcer l’encadrement de ces cantines.