Sit in

ils revendiquent la promotion du développement local : Rassemblement de citoyens au chef-lieu de wilaya de Ouargla

Un rassemblement pacifique de citoyens de Ouargla a été organisé samedi dernier au chef-lieu de wilaya, pour revendiquer la promotion du développement local et l’amélioration du cadre de vie général, a constaté un journaliste de l’APS.

Ce mouvement de protestation a rassemblé quelque cinq milles citoyens qui se sont regroupés au niveau de la placette «Rose de sables» près du souk Lahdjar . Ils ont déployé des banderoles sur lesquelles on pouvait lire notamment «les habitants d’Ouargla contre la corruption sous toutes ses formes», «Des concentrations d’habitants selon des normes en vigueur», «Un centre hospitalo-universitaire», «Nos enfants victimes de négligence médicale» et «Non aux fausses promesses». Il s’agit entres autres de doléances, la mise à niveau des prestations de santé, notamment au niveau de l’établissement public hospitalier (EPH-Mohamed Boudiaf) , l’accès à l’emploi pour les jeunes diplômés de la région, l’intensification des programmes de logements sociaux, l’approvisionnement et la qualité de l’eau potable, la rénovation du réseau d’assainissement et la protection de l’environnement. «Nous voulions exprimer à travers ce mouvement de protestation pacifique nos revendications légitimes», ont déclaré à l’APS des citoyens résidants dans des quartiers populaires de la ville d’Ouargla venus participer à ce rassemblement. La marche prévue vers le siège de la wilaya depuis Souk El-Hadjar jouxtant le vieux ksar d’Ouargla a été empêchée par les services de maintien de l’ordre . Les protestataires se sont ensuite dispersés dans le calme en début d’après-midi. Un important dispositif de sécurité a été déployé afin d’éviter tout dépassement, signale t-on. L’Assemblée populaire de la wilaya (APW) d’Ouargla avait tenu une réunion le week-end dernier, pour traiter des préoccupations de la population locale, et solliciter par conséquent les pouvoirs publics pour la prise en charge de ces doléances , selon un communiqué de presse dont une copie a été remise à l’APS. Il s’agit entre autres de la levée du gel du projet du CHU d’Ouargla, l’accélération de la validation du budget destiné à la réhabilitation EPH d’Ouargla, et également les tranches de l’équipement de l’hôpital 240 lits de Touggourt, la finalisation des procédures de levée de gel sur les projets des hôpitaux (60 lits) de Rouissat, et de Mégarine. L’affectation d’un nombre suffisant de spécialistes pour les structures de santé de la région, la promotion des prestations médicales au niveau de l’EPH-Mohamed Boudiaf, la création d’une antenne de l’institut Pasteur, la promotion de l’emploi, sont entre autres préoccupations signalées par l’APW d’Ouargla .