APW de Tizi Ouzou

Gestion des marchés publics à Tizi Ouzou : Bientôt une formation au profit des fonctionnaires

Un cycle de formation au profit des fonctionnaires des collectivités locales en charge des marchés publics et des finances au niveau de Tizi-Ouzou sera lancé prochainement, a souligné mercredi, le wali Mahmoud Djamaa lors d’une session de l’Assemblée populaire de wilaya consacrée au budget supplémentaire (BS). Répondant aux interpellations de certains élus sur les blocages financiers rencontrés lors de la réalisation de certains projets de développement, M. Djamaa a indiqué que cette formation pilotée par les directions de l’administration locale (DAL) et de la programmation et du suivi budgétaire (DPSB), bénéficiera à l’ensemble des fonctionnaires des collectivités locales impliqués dans la gestion des marchés et finances publiques.
Le développement local, a-t-il poursuivit, « ne consiste pas uniquement en moyens financiers, mais aussi en moyens humains et de réalisation », relevant à ce propos qu’une orientation vers le recours à l’emploi des moyens et compétences locales est adoptée par les services de la wilaya. Dans le même sillage, M. Djamaa a indiqué qu’une commission de l’inspection générale de la wilaya procèdera à l’épuration de toutes les opérations financières pendantes au niveau de l’ensemble des communes de la wilaya. Lors de cette session qui intervient à la veille des rentrées, scolaire, universitaire et de la formation professionnelle, un état des lieux de ces secteurs a été présenté par leurs responsables respectifs qui ont mis en avant les mesures et dispositions prises pour garantir un retour sécurisé des élèves et étudiants dans ce contexte de crise sanitaire, due à la pandémie du la Covid-19. Il a été, également, fait état de l’avancement des infrastructures devant être réceptionnées pour cette rentrée au niveau de ces trois secteurs et des retards enregistrés pour cause de la crise sanitaire qui sévit malgré la reprise des travaux sur certains chantiers en juin dernier. Le secteur de la santé a été, lui aussi, au cœur de cette session avec un exposé de son responsable qui a dressé un état des lieux de la gestion de la pandémie de la Covid-19 au niveau de la wilaya. Le budget supplémentaire d’un montant net de 303 430 058,70 DA ainsi que 17 délibérations d’ouverture de crédits par anticipation pour un montant de 4 685 060 677 de DA dont 4 171 033 000 DA destinés aux communes dans le cadre de la caisse de solidarité des collectivités locales (CSGCL).