Exportation

EXPORTATION PAR VOIE TERRESTRE VERS LES PAYS AFRICAINS : « La cadence augmentera malgré les difficultés »

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a affirmé jeudi que la cadence des opérations d’exportation, par voie terrestre vers les différents pays africains limitrophes, augmentera à l’avenir, en dépit des difficultés et des défis auxquels font face les exportateurs, notamment après le bombardement des deux camions algériens sur l’axe reliant Nouakchott à Ouargla. S’expriment en marge du coup d’envoi d’un convoi commercial composé de 28 semi-remorques chargés de marchandises algériennes exportées vers la Mauritanie et le Sénégal, Rezig a indiqué que l’Algérie ne renoncera pas à l’Afrique ni à ses exportations vers les pays limitrophes, soulignant que l’organisation de cette expédition se veut un message fort, à savoir que nous œuvrons toujours à augmenter la cadence de nos exportations vers l’Afrique, quoi qu’il advienne. Et de rappeler, à cet égard, que l’organisation de ce convoi vient après le bombardement de deux camions algériens qui a fait trois morts alors qu’ils se déplaçaient sur l’axe NouakchottOuargla dans le cadre d’une mission commerciale de transport de ciment blanc vers la Mauritanie. «  Le convoi, qui prend le départ ce jeudi vers la Mauritanie et le Sénégal, se veut une riposte aux parties qui croient semer en nous la terreur et la peur. Nous avons prouvé que nous poursuivrons les opérations d’exportation et que nous en augmenterons même la cadence, a assuré le ministre du Commerce. Il a annoncé, à cette occasion, l’organisation d’autres convois à travers Tindouf, Bordj Badji Mokhtar, le passage de Debdeb et Tamanrasset, en sus des opérations d’exportation via les aéroports et les ports algériens. Rezik a rappelé aussi que l’année 2021 avait été marquée par une augmentation notable dans le volume des exportations, un volume devant atteindre, vers fin 2021, l’objectif fixé par le président de la République, à savoir les 5 milliards USD, avec une augmentation considérable dans le nombre des exportateurs et des filières productrices exportatrices. À noter que le convoi ,qui a pris le départ ce jeudi, est composé de 28 semi-remorques, dont 25 à destination de Nouakchott (Mauritanie) et 3 à destination de Dakar (Sénégal). Pour la Mauritanie, il est question de plus de 820 tonnes de différents produits algériens exportés. Les trois camions qui continueront vers le Sénégal acheminent des marchandises dans le cadre de la participation de l’Algérie à la 29e édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK 2021) devant se tenir du 6 au 20 décembre prochain.

Ania Nch